twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Racheté par Serigne Mamoune Niasse, Diamono FM serait "bientôt" de retour sur la "100.8"

mardi 23 septembre 2003

"La vibration positive". Ce slogan a pendant près de deux ans accompagné les signatures vocales des reporters et autres animateurs de la radio Diamono Fm.

Les auditeurs sénégalais devraient pour bientôt retrouver cette chaîne qui émettait sur la fréquence 100.8 à Dakar. Le projet est de la Société africaine de communication et de commerce, mise en place par Serigne Mamoune Niasse, chef religieux et leader fondateur du Rassemblement du peuple (Rp). Homme d’affaires, Serigne Mamoune a racheté cette radio portée sur les fonts baptismaux par un jeune pharmacien dakarois et le musicien Baba Maal.

Joint hier par téléphone, son porte-parole Momar Ndao, par ailleurs responsable de l’Association des consommateurs du Sénégal (Ascosen), souligne que "le premier serviteur du Rp a voulu reprendre la radio pour éviter une perte au paysage médiatique sénégalais, mais aussi et surtout permettre à la démocratie de s’exprimer à travers ce quatrième pouvoir qu’est la presse".

Ainsi, après les publications mensuelles Gros Plan (un magazine d’informations générales) et Al Fayda (à orientation religieuse) lancées au début de cette année, Serigne Mamoune Niasse devrait conforter sa place dans le secteur de la presse avec le rachat de Diamono Fm.

Aujourd’hui, le repreneur, annonce son porte-parole, s’active pour remettre la radio sur les ondes. Pour ce faire, il entend renforcer les émetteurs pour en augmenter la puissance et renouveler les équipements. Le constat est que Diamono Fm avait un rayon de couverture assez faible. Ce qui fait qu’elle atteignait difficilement les régions. L’ambition nourrie par le repreneur est d’élargir la zone de couverture de la radio et de la mettre sur le satellitte via WorldSpace. A une question sur la date effective du redémarrage des programmes de Diamono Fm, Momar Ndao assure qu’on n’attend que les équipements.

La radio restera généraliste et sera confiée à une équipe professionnelle d’hommes des médias pour une gestion objective. Le souci est d’arriver à répondre aux exigences des auditeurs sans parti-pris.

Mbagnick Ngom

[Source : Wal Fadjri 23 Septembre 2003)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)