twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Rachat de Tigo par Wari : affaire carabinée pour Kabirou

mardi 3 octobre 2017

Comme Icare, Kabirou Mbodje risque de se brûler les ailes à force d’approcher l’astre du jour que seules les multinationales peuvent caresser sous nos cieux. Stoppé net dans le rachat de la banque togolaise Siab, il a, sans doute perdu, depuis le 30 septembre, l’acquisition de la filiale sénégalaise de Millicom, Tigo. Et le Sénégal, qui avait son prestige en jeu dans ce deal, rate ainsi l’occasion de voir une des ses égéries titiller les grands pour faire des émules. Enterrement de première classe. C’est le samedi 30 septembre dernier qu’a expiré le délai que s’était fixé l’homme d’affaires Kabirou Mbodje pour payer le reste des 80 milliards de francs Cfa devant lui permettre de racheter l’opérateur de télécommunication Tigo. Contacté par WalfQuotidien pour savoir si Kabirou a effectivement le « wari » (transfert, maintenant en wolof, par glissement de sens) du reliquat, le Groupe Wari a promis de nous revenir dans la semaine. Une curieuse réponse qui laisse planer le doute sur l’effectivité du paiement.

Du côté de Tigo, on informe que l’affaire est pliée depuis le mois de juin. Et on reste sur la même position Ce délai de rigueur passé, la filiale sénégalaise de Millicom international cellular a mis fin, à son accord avec Wari et annoncé la signature d’un accord pour la cession de sa filiale au Sénégal. « Le Groupe Millicom a annoncé aujourd’hui qu’il a décidé d’exercer ses droits en mettant fin à l’accord de cession de sa filiale Tigo au Sénégal au Groupe Wari », relevait le 31 juillet 2017, un communiqué dudit groupe. Lequel informait, en outre, qu’il avait également signé un accord pour la cession de Tigo Sénégal à un consortium composé du Groupe Teyliom Telecom, NJJ, et de Sofima (véhicule d’investissement en télécommunications géré par le Groupe Axian). Depuis lors, c’est le branlebas de combat pour l’accaparement de ce fromage. Au cœur du puzzle, Kabirou Mbodje, et un certain Yérim Sow, autre homme d’affaires sénégalais, en deal avec des Français. « Wari s’étonne de l’annonce de Millicom faite aujourd’hui sur une remise en cause de la vente de Tigo et le rejette catégoriquement. Conformément au contrat de vente qui les lie, Wari a respecté tous ses engagements dans le cadre de l’acquisition du deuxième opérateur de téléphonie sénégalais, en payant le déposit initial de 10 millions de dollars et en conduisant une due diligence contractuelle de 9 mois (étude de tous les aspects commerciaux, légaux, financiers et techniques de Tigo) qui devait déboucher sur un paiement du reliquat au plus tard le 02 Novembre 2017. C’est pourquoi, ayant prévu de faire le paiement au plus tard le 30 septembre conformément aux engagements de sa banque partenaire, Wari dénonce la rupture unilatérale du contrat par Millicom, interpelle les autorités sénégalaises et prend l’opinion à témoin pour empêcher pareille forfaiture », réagissait aussitôt Kabirou Mbodje.

Quoi qu’il en soit, c’est une autre bonne affaire qui semble capoter pour Kabirou. Car, ce fiasco du siècle sera lourd de conséquences pour le jeune entrepreneur. Il risque de subir la perte de confiance en l’homme dans les gros business. En effet, stoppé net sur le rachat de la banque togolaise Siab, filiale de la holding Libyan Foreign Bank, Kabirou Mbodje, essuie ce deuxième revers qui risque de le décrédibiliser à jamais.

Seyni Diop

(Source : Wal Fadjri, 3 octobre 2017)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)