twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Rachat de Tigo : La bérézina de Macky Sall au jeune entrepreneur Kabirou MBODJE, PDG de Wari

mercredi 18 avril 2018

Le Groupe Wari, une véritable success-story au Sénégal, en Afrique et dans le monde, était en compétition avec l’opérateur français Free de Xavier Niel soutenu par le Groupe Axian et Teyliom de Yérim Sow. Beaucoup d’eau a coulé sous les ponts avec en première ligne des lobbies qui ont manaoeuvré, sans répit pour faire capoter l’opération d’acquisition de Tigo par le Groupe Wari. Confidentiel Afrique avait alerté les autorités gouvernementales à ne pas céder à la forte pression des « voyous industriels » qui veulent monopoliser le marché de la téléphonie, un secteur hautement stratégique pour l’économie d’un pays. On avait écrit dans une de nos livraisons avec preuves à l’appui que le Groupe Axian, partenaire de la bande à trois, avait été chassé des Comores, pour insuffisances de performances et de blanchiment de capitaux. Six mois après l’obtention de la deuxième licence de téléphonie aux Comores. Hélas ! Le gouvernement n’a cure de cette attitude affligeante de la part de ces voyous industriels qui cherchent à déposer leurs valises au Sénégal. Dommage ! L’état vient de rater le rendez-vous de donner un contenu et une âme au Plan Sénégal Émergent (PSE) tant vanté par le régime SALL. Selon des informations autorisées, le Président Macky SALL a voyagé sur Paris, dans ses valises avec le décret signé de sa main, consacrant désormais la cession de Tigo à Free, Xavier Niel, surnommé par la presse française, le Roi des peep-show.

Incroyable ! On tue et on écrase l’entrepreneuriat local au profit des industriels off-shore, qui rapatrient leurs butins vers l’Occident et l’Asie. Sans scrupules et avec un mépris insupportable après avoir spolié et raclé les caisses. Macky SALL a-t-il cédé à la pression des lobbies français appuyés par des relais étrangers. Ce décret, qui n’a pas été porté à la connaissance du public, attribué à Free vient d’abattre l’élan d’un jeune entrepreneur sénégalais qui a consacré toute son énergie de son côté, espérant le coup de pouce d’un Président en qui il croit fermement, en l’état, en vue d’acquérir l’opérateur Tigo. Dommage ! Dommage !

Ismael Aïdara

(Source : Confidentiel Afrique, 18 avril 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)