twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

RTS La télévision s’équipe de neuf

mardi 25 mars 2003

Les complaintes des téléspectateurs à propos de la mauvaise qualité des images et du son de la télévision nationale ont toujours été monnaie courante. Pendant ce temps, les journalistes se plaignaient du manque de matériel adéquat. Mais, selon Dominique Ndecky, conseiller du directeur général de la Radiodiffusion télévision du Sénégal (Rts) tout cela sera bientôt rangé dans le tiroir des mauvais souvenir. En effet, selon lui, dans le cadre de sa politique d’équipement, et à partir de son budget d’investissement, la Rts vient d’acquérir dix magnétoscopes professionnels, "rendant ainsi opérationnelles toutes les cabines de montage de la télévision nationale". Ainsi, désormais, le journaliste de la télévision qui avait l’habitude de s’astreindre à de longues et pénibles queues pour obtenir quelques minutes de montage, à cause de deux magnétoscopes pour toute la maison, "ont là l’opportunité de travailler beaucoup plus rapidement et beaucoup plus longtemps leurs produits pour un résultat final de qualité", jubile notre interlocuteur. Finies donc les images bricolées, produites à la va-vite, à cause de l’empressement et du stress. Toujours dans le cadre de ce budget, la Rts attend l’arrivée prochaine de nouvelles caméras : quatre pour les studios de production et deux pour les studios Journal télévisé-Antenne. Tout pour dire que de belles images sont attendues en perspective, surtout quand on nous apprend aussi que les autorités de la Rts vont procéder au remplacement du feeder de Thiès qui est en place depuis 1974 et qui ne coûte pas moins de cent cinquante millions de francs Cfa. Un feeder est câble coaxial qui relie l’émetteur à l’antenne, et qui est aujourd’hui une pièce essentielle à la télévision. Celui de Thiès a une longueur de deux cents mètres, indique M. Ndecky. Les résultats de ces trois éléments combinées devraient normalement à la télévision sénégalaise de produire des images dont la qualité ne devrait rien envier à celles de ses consœurs françaises par exemple. C’est donc une grosse épine qui est ôtée du pied des reporters et des techniciens de la Rts. La balle doit se trouver maintenant dans leur camp pour que les téléspectateurs aient droit à un travail professionnel et de qualité.

Par : Demba Silèye DIA

(Source : Wal Fadjri 25 mars 2003)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)