twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

REMA lance la bataille contre le COVID-19 en Afrique !

mardi 31 mars 2020

Partout sur le continent, les startups décuplent leurs forces pour lutter contre le COVID-19. Parmi elles, REMA compte faciliter le travail des médecins et des autorités.

Lancée en 2017, REMA est une application mobile de collaboration médicale à distance et de formation médicale continue dédiée aux médecins exerçant en Afrique. Sa principale mission est de connecter les médecins d’Afrique à travers sa plateforme mobile qui leur permet d’échanger et de collaborer en temps réel, autour de cas de patients afin de prendre de meilleures décisions médicales et ainsi sauver plus de vies. Tout ceci, dans un environnement digital confidentiel, sécurisé et strictement professionnel. « Avec REMA, nous fournissons aux médecins un support décisionnel permanent basé sur l’intelligence collective, parce que notre force c’est le réseau. Et justement REMA représente aujourd’hui une communauté médicale active de plus de 6000 médecins venant principalement des pays de l’Afrique de l’Ouest », souligne le fondateur Dr Sedric Degbo, médecin béninois.

Les médecins au cœur du dispositif

Au-delà de la communauté médicale croissante que Sedric Degbo et ses équipes développent autour de l’application mobile, la startup offre aux entreprises, organisations et institutions sanitaires, un outil de communication médicale qui leur permet de cibler et de toucher de façon massive les médecins d’Afrique en quelques clics. Et en raison de l’évolution inquiétante de la pandémie du Covid-19 : REMA a rendu entièrement libre l’accès à notre système de communication médicale institutionnelle au profit des ministères de santé, notamment ceux des Etats d’Afrique de l’Ouest. Ceci est dans le but de leur faciliter la coordination, l’information et la formation en temps réel et sans contact, des professionnels de santé présents sur leur territoire pendant toute la durée de la crise. « Il s’agit en effet, d’une mise à disposition immédiate, c’est pour cela qu’ en interne, toutes nos équipes sont mobilisées et résolument engagées aux côtés des gouvernements et institutions sanitaires d’Afrique ». L’objectif pour cette entreprise béninoise : c’est de prêter mains fortes aux autorités publiques des Etats d’Afrique de l’ouest et limiter les dégâts que cette pandémie pourrait causer sur un plan sanitaire et socio-économique.

(Source : CIO Mag, 31 mars 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)