twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

RDC : le pointage numérique pour lutter contre l’absentéisme dans l’éducation nationale

vendredi 19 août 2022

L’absentéisme des enseignants demeure l’un des principaux obstacles à l’amélioration de la qualité de l’éducation au sein des écoles en RDC. Le ministère de l’éducation a décidé d’employer des moyens plus efficace pour résorber le phénomène.

La République démocratique du Congo veut réduire le taux d’absentéisme des enseignants dans les salles de cours. Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Tony Mwaba Kazadi, a lancé en début de mois dans la commune de Gombe, la mise en œuvre d’un système de pointage numérique, avec des lecteurs de cartes biométriques.

Selon Tony Mwaba Kazadi, « cette action s’inscrit dans le cadre des sanctions positives après une série des sanctions punitives qui restent indispensables pour redresser ce secteur autrefois en manque d’un leadership fort et d’une gouvernance exemplaire ». « Vous êtes désormais appelés à capitaliser sur cette réforme, placée dans le cadre des avancées technologiques [...] et qui permet au ministère d’éradiquer le fléau de l’absentéisme et nous fournir des données statistiques fiables en matière d’effectifs réels du personnel. Et ça, c’est pour renforcer la gestion de l’administration scolaire » a-t-il poursuivi.

Pour certifier leur présence dans les salles de cours et dans les bureaux, les agents et cadres de l’administration devront utiliser les cartes biométriques à usage personnel qui leur seront remises, apprend-on sur We Are Tech Africa. L’objectif est de lutter contre les maux qui minent le secteur, parmi lesquels l’absentéisme et les doublons. Cela permettra également de moderniser l’administration par l’usage des nouvelles technologies.

Le gouvernement compte sur ce système pour en finir avec l’absentéisme prononcé des enseignants qui serait l’une des causes de la baisse du niveau intellectuel des élèves ces dernières années.

(Source : Agence Ecofin, 19 août 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik