twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

RDC : Fast Congo obtient le contrat d’exploitation et de maintenance du réseau de fibre optique Kinshasa-Muanda

mardi 22 mars 2022

Depuis 2019, le gouvernement persiste sur sa vision du numérique comme composante stratégique du développement. Il mène progressivement à cet effet plusieurs investissements dont le but est l’inclusion numérique et la croissance économique.

La société Fiber Access Service Technology Congo (Fast-Congo) a décroché le contrat d’affermage pour l’exploitation et la maintenance du réseau de fibre optique Kinshasa-Muanda appartenant à la Société congolaise de fibre optique (SOCOF). L’accord matérialisant cette collaboration officielle a été signé par les deux parties le lundi 14 mars.

D’une validité de 15 ans, l’accord prévoit que Fast Congo installera ses équipements de transmission le long de l’axe Kinshasa-Muanda pour fournir des services Internet de gros aux opérateurs des télécommunications. Il assurera aussi les réparations de tout dommage pouvant entraver le fonctionnement de l’infrastructure télécoms à haut débit.

Adèle Kayinda, la ministre du Portefeuille, présente à la signature de l’accord entre Fast Congo et SOCOF, a indiqué que l’exploitation de ce réseau devrait apporter un surplus de capacités pour satisfaire un plus grand nombre de consommateurs, et leur permettre de bénéficier des avantages socioéconomiques liés au haut débit à des coûts abordables. Elle a souligné que cette capacité supplémentaire contribuera à réduire la fracture numérique dans le pays.

Le contrat attribué à FAST Congo est intervenu environ deux semaines après l’adoption par le gouvernement, réuni en Conseil des ministres le 4 mars, du modèle d’affermage pour la gestion du tronçon de fibre optique. Une option qui garantit une expertise internationale pour la commercialisation des capacités de l’infrastructure télécoms, mais également pour son dépannage en cas d’incident.

Selon le ministre des Postes, Télécommunications, des Nouvelles technologies de l’information et de la communication, Augustin Kibassa, le partenariat public-privé entre Fast Congo et SOCOF répond aux ambitions du chef de l’État Félix Tshisekedi d’améliorer l’environnement numérique du pays afin d’en faire un levier d’intégration, de bonne gouvernance, de croissance économique et de progrès social.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 22 mars 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik