twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

RD Congo : l’ARPTC planche sur un projet de fourniture d’accès à Internet gratuit aux populations

mercredi 20 janvier 2021

Au regard de tous les avantages qu’offre le numérique, démontrés avec la crise de coronavirus, la République démocratique du Congo est décidée à l’embrasser. Mais pour y parvenir, le gouvernement veut d’abord améliorer l’accès des populations à Internet.

Les 17 et 18 janvier 2021, Christian Katende (photo), le président de l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications du Congo (ARPTC), a effectué des visites de travail à l’Institut supérieur des techniques appliquées (ISTA), à l’aéroport international de N’djili, à l’université de Kinshasa et au grand marché « Zando ». C’est dans le cadre de la phase d’évaluation des sites du pays qui pourront accueillir des bornes Internet sans fil avec lesquelles le gouvernement compte fournir aux populations du Wi-Fi gratuit.

« Nous sommes encore dans les visites, il y aura des sites qui seront plus urgents que d’autres comme l’aéroport de N’djili, et [...] nous penserons nécessairement à certaines places où les gens aiment se détendre, à la gare centrale par exemple, et puis dans les provinces. Il y a ainsi toute une série de sites intéressants que nous pourrions aider à offrir un accès au numérique qui soit stable, de qualité, et permanent », a déclaré le patron de l’organe de régulation du marché télécoms et TIC.

Dans leur Digital 2020 Report, Hootsuite et We Are Social révèlent que la RDC affichait un taux de pénétration d’Internet de 19% pour une population de 88,18 millions de personnes. Soit 16,35 millions d’utilisateurs d’Internet. Un faible taux de pénétration d’Internet qui dessert les intérêts du pays, notamment lors de crises sanitaires comme celles d’Ebola ou de Covid-19 durant lesquelles les informations de sensibilisation peinent à atteindre les cibles ; l’inclusion sociale est tronquée.

A travers l’Internet gratuit, Christian Katende a expliqué que le gouvernement de RD Congo veut installer « l’habitude d’utiliser le numérique, vu tout ce que le numérique apporte aujourd’hui ». Dans son étude de 2016 « Enabling digital development : How the internet promotes development », la Banque mondiale indiquait « qu’Internet promeut l’inclusion, l’efficacité et l’innovation ». La fourniture en RD Congo d’un accès à Internet gratuit aux populations devrait contribuer entre autres à l’amélioration de la bonne gouvernance, des conditions de vie des populations, de l’entrepreneuriat.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 20 janvier 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)