twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

RD Congo : Vodacom choisit Intelsat pour étendre ses services mobiles dans les zones rurales reculées

mercredi 2 mars 2022

La demande en connectivité croît à travers la RD Congo depuis 2020. Une partie de ce besoin est exprimé par les populations rurales qui désirent également tirer profit des services télécoms. Des opportunités en perspectives pour les opérateurs télécoms.

La société de télécommunications Vodacom RDC apportera ses services mobiles jusqu’aux populations des zones rurales les plus reculées de la République démocratique du Congo. La filiale congolaise du groupe télécoms sud-africain a choisi l’opérateur de services télécom par satellite Intelsat à cet effet. Elle utilisera son service géré en bande Ku de bout en bout CellBackhaul, là où les réseaux de liaison par fibre optique ou micro-ondes ne sont pas encore disponibles ou impossibles à déployer. L’accord entre les deux parties a été annoncé par Intelsat le mardi 1er mars.

Selon Didier Kabongo, CNO de Vodacom RDC, « l’extension du service mobile à la population mal desservie et non desservie de la République démocratique du Congo est un pilier essentiel de notre stratégie Vision 2025 ». Il porte sur la connexion et l’amélioration de la vie de 100 millions de clients dans un contexte marqué par l’accélération de la demande en connectivité Internet à haut débit à travers tout le continent africain. Vodacom RDC a prévu de réunir les réseaux de transport disponibles et les solutions d’énergie hybride pour améliorer et mettre à niveau les services de communication en milieu rural.

Le contrat signé par Vodacom RDC avec Intelsat rentre dans le cadre des actions entreprises depuis janvier par l’opérateur satellite pour renforcer ses revenus et sortir de la faillite dans laquelle il s’est placé le 13 mai 2021. En janvier dernier, Intelsat dévoilait déjà la commande de deux satellites définis par logiciel au constructeur Thales Alenia Space. Des investissements pour renouer avec la rentabilité alors que la demande en connectivité augmente sur le continent. Notons que Vodacom RDC est en compétition avec Airtel, Orange et Africell dans le pays. Leader avec 34,64 % des parts de marché au second trimestre 2021, l’opérateur télécoms voit dans les zones rurales une opportunité de creuser davantage l’écart avec ses concurrents et augmenter ses revenus à long terme.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 2 mars 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)