twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

RD Congo : Africell sollicite davantage de spectre de fréquences pour améliorer sa couverture réseau

jeudi 30 juin 2022

Depuis 2020, la demande en services télécoms continue de croître en RDC, poussée notamment par la Covid-19. Les opérateurs de télécommunications multiplient les investissements dans leurs réseaux pour répondre à la demande et mieux faire face à la concurrence.

Le groupe de télécommunications Africell SA sollicite davantage de spectre de fréquences pour améliorer la couverture de son réseau télécoms en République démocratique du Congo (RDC). Peter Pham, membre du Conseil d’administration du groupe, a posé le problème à Augustin Kibassa Maliba, ministre des Postes et Télécommunications, le lundi 27 juin. C’était lors d’un échange en marge de la 40e session de l’Assemblée des parties de l’Organisation internationale de télécommunications par satellites (ITSO) qui s’est déroulée du 28 au 30 juin.

Cette initiative d’Africell intervient un peu plus de huit mois après que la société a présenté ses projets d’investissement dans le pays au Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge. Le groupe envisageait de doubler la taille de son réseau en RDC avec notamment «  une énorme extension  » dudit réseau « surtout dans l’Est du pays ». En juin 2021, le groupe avait obtenu un prêt syndiqué de 105 millions USD pour financer sa stratégie africaine. Entretemps, le groupe a lancé ses activités commerciales en Angola.

Le projet d’extension réseau télécoms dans l’arrière-pays de la RDC est nécessaire au regard de la concurrence qui s’est renforcée sur le marché télécoms congolais, portée par la demande croissante en services télécoms qu’a suscitée la Covid-19. Depuis 2021, les concurrents Orange et Vodacom ont investi dans leur réseau, notamment à travers la mise en service d’un réseau de fibre optique, l’extension du service dans les zones rurales, la modernisation du réseau de la 2G à la 3G. Plus tôt ce mois, Airtel Africa a acquis des fréquences supplémentaires pour 42 millions USD.

L’extension du réseau d’Africell devrait permettre à la société de toucher des milliers de personnes supplémentaires. Cela permettra à la société de renforcer sa position sur le marché télécoms et d’améliorer ses rendements. Au quatrième trimestre 2021, Africell pointait à la quatrième place du marché télécoms congolais en matière de parts avec 9,73 %, derrière Orange, Airtel et Vodacom, qui contrôlaient respectivement 27,86 %, 28,55 % et 33,86 % de parts de marché.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 30 juin 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)