twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Quels avantages pour les entreprises de stocker leurs données dans un Datacenter local ?

vendredi 17 juillet 2020

Il fût un temps où, pour bénéficier d’un hébergement sur Internet ou disposer d’un service sur le cloud, il fallait nécessairement contracter avec un fournisseur basé à l’étranger et voir ses données et infrastructures stockées hors de son pays d’activité. C’était le début de la révolution du cloud avec son lot d’avantages et d’inconvénients. Pas besoin de revenir sur tous les détails.

Aujourd’hui, plusieurs facteurs concourent à favoriser l’hébergement local. Nous pouvons citer les aspects de connectivité, de disponibilité, de rapidité, d’accès à un support technique et commercial évoluant dans notre environnement immédiat, de compétitivité des offres et de réglementation. Pour obtenir des certifications internationales, les grandes entreprises, banques et autres doivent héberger leurs données en local. C’est déjà une exigence réglementaire pour les banques par exemple. Le Datacenter doit également disposer de plusieurs certifications pour pouvoir déployer des offres.

Avec le télétravail qui s’est accentué depuis l’avènement de la Covid-19, beaucoup de grandes entreprises accélèrent leur processus de transformation digitale. Les PME/PMI et les TPE encore appelées SOHO ont quant à elles plus de facilité à faire le saut vers le cloud.

Le Sénégal dispose depuis quelques années maintenant de Datacenter performants qui s’alignent aux normes internationales. Par exemple, le Datacenter d’Orange, qui est de type Tier III+, a été certifié 8 fois. Aller sur le cloud n’a jamais été aussi accessible pour les entreprises locales et les multinationales installées au Sénégal.

Ce Datacenter Tier III+ peut accueillir des serveurs virtuels pour héberger des sites web et applications, des espaces de stockage pour la sauvegarde complète et graduelles des données des entreprises. Les grandes entreprises et institutions peuvent également disposer de Datacenter virtuels. Ainsi, elles pourront modéliser leurs propres environnements cloud et faciliter le travail de tous leurs collaborateurs de manière optimale et sécurisée.

Avec l’utilisation d’un Datacenter local, les entreprises s’affranchissent de problèmes de lenteurs d’accès, le routage de leurs données n’allant pas au delà du territoire. Une économie d’énergie est aussi appréciable, plus besoin de maintenir une salle serveur qui va tourner en continu. Enfin, en plus des coûts compétitifs et des moyens de paiement diversifiées, en devise locale, le support technique est plus accessible et comprend mieux l’environnement dans lequel nous évoluons.

Mountaga Cissé
Consultant, Blogueur, Formateur en Nouveaux Médias - Manager de SIMTECH,

(Source : LinkedIn, 17 juillet 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)