twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Quel monde !

jeudi 31 janvier 2002

En ce mois de janvier 2002, sans en avoir l’air, les technologies de l’information et de la communication, que l’actualité semblait reléguer à l’arrière plan, s’invitent à tous les grands rendez-vous, de Bamako à Porto Alegre, en passant par Davos-sur-New-York. Au Mali, où les footballeurs africains enflamment les stades et donnent un peu d’air à leurs peuples exténués, la preuve est faite que l’un des pays les plus pauvre au monde peut être capable de maîtriser les outils de communication modernes malgré les railleries de beaucoup d’experts qui avaient prédit, une catastrophe technologique dans le pays hôte de la Coupe d’Afrique des Nations. Jour après jour, le Mali relève le défi et assure pour le monde entier des reportages de qualité et une couverture médiatique correcte pour les journalistes comme pour les supporters venus massivement d’un peu partout. Demain, l’expérience accumulée durant cette grande manifestation sportive devrait permettre au pays de passer aisément à d’autres usages notamment en matière de développement auto entretenu. A Porto Alegre, les caméras du monde entier relayent une autre figure de la mondialisation, avec ce Forum Social Mondial dans lequel les plus pauvres du monde dénoncent les politiques concoctées par les plus riches qui sont allés se retrancher à Davos-sur-New-York avec le secret espoir que les militants de l’anti-mondialisation auraient la décence de respecter la ville martyr du 11 septembre. Rien n’y fit car voilà qu’après le piratage des cartes de crédit de Bill Gates et compagnie, qui avait fait sourire l’année dernière à Davos-Suisse, les hackers ont donné une autre dimension à cette « e-lutte des classes ». En effet, ils se sont emparés du site de Davos-USA qui est resté un bon bout de temps sous leur contrôle malgré la présence du gratin de la High Tech qui n’a pu que constater les dégâts. Avec le développement de ce terrorisme du clavier et de la souris à longue portée, les « défenseurs du bien » vont désormais être obligés de pratiquer des bombardements massifs sur...Internet. Quel monde !

Amadou Top
Président d’OSIRIS

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)