twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Quatrième licence de téléphonie : Les délires de Youssou Ndour

vendredi 2 septembre 2011

Le groupe Futurs Médias fête ses huit ans. Bravo et félicitations. Son patron, Youssou Ndour, a annoncé que son groupe va postuler pour la quatrième licence de téléphonie. Il a encore fait appel au sentiment de patriotisme national. Ce qui est une excellente chose. Mais là doit s’arrêter quand même la plaisanterie. Futurs Médias n’est pas une société de téléphonie. Elle n’en ni la compétence, ni le savoir faire technique. La crédibilité financière n’en parlons pas. Le quatrième licence de téléphonie sera vendue au moins à 100 milliards. Ce qui est hors de portée pour les industriels nationaux. Ce n’est pas une insulte, mais aucun sénégalais n’est capable à l’heure actuelle de mobiliser une telle confiance des banques. A l’exception notable de Yérim Sow ou encore de Abdoulaye Diao de ITOC ou de Cheikh Amar. Encore que le seul qui a déja investi dans la téléphonie est Yérim Sow qui a dans ce domaine une compétence avérée avec la création et la vente d’une société de téléphonie ayant pignon sur rue en Côte d’Ivoire. Du reste son groupe vient d’acquérir une licence au Cap Vert. Celui-là, peut parler avec sérieux d’une licence de télécoms et être écouté. Pour Diao ITOC et Cheikh Amar leur solidité financière ne se discute plus.

Alors quand Youssou Ndour nous annonce une future bataille en vue d’une licence télé, on imagine déjà qu’il risque d’ameuter tout le pays pour une entreprise personnelle. Parler de préférence nationale dans un domaine aussi sérieux et sensible relève d’hypocrisie et d’une conception réductrice du business. Futurs Médias n’a pas les moyens de faire une compagnie de téléphonie et doit cesser de parler de fibre nationale pour des affaires complètement privées.

(Source : Ppoliticosn->http://www.politicosn.com/], 2 Septembre 2011)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)