twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Qu’ils sont voraces, les syndicalistes de la Sonatel !

jeudi 7 octobre 2004

Non, messieurs les syndicalistes, les agents de la Sonatel ne sont pas à plaindre ! La proposition de votre direction générale d’augmenter vos salaires de 2 % me paraît même inopportune et injustifiée par rapport à vos revenus actuels.

De grâce, arrêtez de prendre le peuple sénéglais et les actionnaires pour des demeurés. Je suis actionnaire de la Sonatel depuis sa privatisation en 1997. Je suis consterné par votre attitude irresponsable. A l’heure où la Sonatel doit défendre ses parts de marché dans un secteur des télécoms totalement libéralisé, vous osez encore vous illustrer par vos sempiternelles revendications salariales. J’ai assisté à toutes les assemblées générales des actionnaires de la Sonatel. J’ai été témoin de tous les efforts consentis par la direction générale pour mettre ses travailleurs dans les conditions idéales de performance. Lors de la dernière Ag des actionnaires au mois de juin 2004, le débat a tourné autour de l’accroissement des charges du personnel de 20 % durant l’exercice 2003. Les explications qui nous étaient fournies, relayées et défendues par vous-mêmes, syndicalistes, étaient que cette augmentation était due à la prime de croissance et aux salaires.

En réalité, messieurs, les travailleurs de la Sonatel sont les mieux payés de notre pays. Le salaire le plus bas à la Sonatel, celui d’un chauffeur, s’élève à 350 000 F Cfa brut par mois. En sus de ce salaire, ce chauffeur a une prime de croissance et de rendement annuel de 3 millions de francs Cfa. Pensez-vous qu’il soit normal qu’un ouvrier de la Sonatel gagne plus qu’un fonctionnaire de la hiérarchie A ?

Et ce n’est pas tout ! Ils ont tous des maisons, les fameuses cités Sonatel. Ils détiennent 10 % du capital de l’entreprise et pèsent ainsi 32 milliards de francs Cfa (le cours de l’action de la Sonatel est à 32 000 F Cfa). Ils mangent à plusieurs rateliers : actionnaires et salariés en même temps. Ils sont même des clients privilégiés avec des rabais significatifs sur leurs factures téléphoniques.

Messieurs les syndicalistes, arrêtez le cirque ! Cette fois, vos revendications ne passeront pas. Je lance un appel à tous les actionnaires et clients de la Sonatel pour qu’ils s’opposent à toute augmentation de salaires à la Sonatel. La Sonatel n’est pas un tonneau des danaïdes !

Abdoulaye THIAM
Actionnaire et client de la Sonatel

(Source : Wal Fadjri, 6 octobre 2004)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik