twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Protocole d’accord entre le CESAG et Microsoft Corporation : Assurer la formation des gouvernants aux évolutions technologiques

mercredi 30 janvier 2008

Développer les capacités de nos gouvernants dans le domaine de la politique technologique, c’est l’objectif que s’est fixé le Centre africain d’études supérieures en gestion (Cesag). Il a signé à cet effet, ce lundi un protocole d’accord avec Microsoft Corporation.

Le directeur du Centre africain d’études supérieures en gestion (Cesag), le Dr Mady Koanda, et le président pour l’Afrique de Microsoft Corporation, Dr Cheikh Modibo Diarra, ont signé une convention. Celle-ci porte sur le développement d’un « programme de formation et de développement des capacités destiné aux représentants des gouvernements dans le domaine de la politique technologique », a indiqué le Dr Koanda. L’accord mettra en œuvre un programme de base pour les ateliers initiaux et un programme de formation plus vaste pour 2007-2008. Il appartient alors à Microsoft de dispenser une formation spécialisée aux formateurs du Cesag qui devra proposer ensuite ce programme aux représentants des gouvernements qui, de l’avis du Dr Koanda, doivent s’approprier les Tic pour « rationaliser le développement de nos Etats et éviter la marginalisation dans un contexte de mondialisation ». Afin de réussir ce renforcement de capacités, « le Cesag recevra de Microsoft du matériel pédagogique », a assuré le directeur du centre, soutenant que le contenu sera totalement entre leurs mains et qu’il sera adapté ou modifié si besoin pour répondre à la situation de nos Etats. « Afin de définir un programme parfaitement adapté, le Cesag réalisera des sondages préliminaires auprès des destinataires de la formation pour connaître leurs attentes sur le problème de la politique technologique. Ceci permettra de préciser la structure des ateliers et le contenu des cours à dispenser dont les modules portent sur la conception, la maîtrise et la gestion », a indiqué le Dr Mady Koanda.

Accélérer le développement

L’objectif premier étant, a souligné le directeur du Cesag, « d’apporter aux leaders des gouvernements actuels et futurs ainsi qu’aux législateurs une formation moderne sur les évolutions technologiques et le cadre propice au succès de leur programme de développement des Tic ».

Lesquels restent, à en croire le président pour l’Afrique de Microsoft Corporation, le Dr Cheikh Modibo Diarra, « des outils transversaux qui ont la capacité d’accélérer le développement de l’Afrique ». Le Dr Diarra a signalé que sa structure travaille dans le sens de l’élargissement de l’utilisation des Tic dans le continent. Un cadre dans lequel s’inscrivent la création d’un site logé au Burkina Faso pour le partage des meilleures pratiques, le partenariat avec l’Acbf que dirige Soumana Sako, la traduction de logiciels en langues nationales et la signature de cet accord avec le Cesag.

Daouda Mané

(Source : Le Soleil, 30 janvier 2008)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 141 900 abonnés Internet

  • 12 848 086 abonnés 2G+3G+4G (97,77%)
    • 2G : 27,55%
    • 3G : 46,81%
    • 4G : 25,65%
  • 163 820 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 126 486 clés et box Internet (0,96%)
  • 3 508 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,27%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 540

- Taux de pénétration des services Internet : 81,08%

(ARTP, 30 juin 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 216 286 abonnés
- 175 400 résidentiels (81,10%)
- 40 886 professionnels (18,90%)
- Taux de pénétration : 1,33%

(ARTP, 30 juin 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 17 728 844 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)