twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Protection des données personnelles : le RGPD entre en vigueur en Europe ce 25 mai

vendredi 25 mai 2018

Les 28 renforcent la protection de leurs internautes. Le Règlement général sur la protection des données personnelles (RGPD) entre en vigueur ce vendredi. Il prévoit un meilleur traitement des données des internautes. Si ce règlement est prévu depuis, les derniers scandales liés aux données personnelles sur les réseaux sociaux en ont fait un sujet largement commenté. Les géants du web et autres entreprises ont dû revoir leurs copies depuis des semaines. Avec le RGPD, l’internaute ne devra plus subir sans pouvoir de décision la loi des sociétés. Elles ont l’impératif devoir de recueillir l’avis de leurs abonnées avant l’utilisation de leurs données. Le RGPD prévoit des sanctions pour les mauvais élèves : 20 millions d’euros d’amende pour les hors la loi ! De quoi dissuader les retissants.

Les avancées du RGPD

Avec le règlement général sur la protection des données personnelles, l’Union européenne donne plus de droit aux internautes. L’internaute, en Europe, devra donner un accord explicite à toute société voulant utiliser ses données personnelles. Le fameux paradigme, « quand c’est gratuit, le produit c’est vous » peut être remis en cause. Car, les CGU ne devraient plus être au détriment des internautes. L’autre avancée, c’est qu’aucune société n’aura le droit d’exploiter des données personnelles d’enfants de moins de 16 ans dans la zone Europe. Le droit à l’oubli y est aussi consacrée ; sauf des cas d’expression d’exercice du droit à la liberté d’expression et d’information par exemple. Ainsi, l’internaute pourra se voir refuser ce droit s’il est prouvé qu’il va à l’encontre de l’’intérêt public ou si ce droit va entraver une « constatation à l’exercice ou à la défense de droits en justice ». Les internautes ont aussi désormais le droit de poursuite en association.

Le Règlement général sur la protection des données personnelles a été voté en avril 2016 par le Parlement européen. Son entrée en vigueur ce 25 mai intervient dans un contexte de méfiance aigüe des internautes après les récents scandales sur la gestion des données personnelles par plusieurs sociétés.

Souleyman Tobias

(Source : CIO Mag, 25 mai 2018)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)