twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Protection de données personnelles : La commission nationale reprend ses activités

lundi 4 février 2013

C’est une nouvelle qui va plutôt plaire aux internautes et citoyens sénégalais qui avaient déjà en leur possession les nouvelles lois sur la société de l’information. En effet, la Commission de protection des données personnelles (CDP) va désormais reprendre du service. Créée en vertu de la loi n° 2008-12 du 25 janvier 2008 , sa principale mission est de « sensibiliser tous les acteurs sur les enjeux de la protection des données personnelles, de protéger les citoyens contre les abus, de conseiller les pouvoirs publics, de contrôler les traitements en cours et de sanctionner les manquements à la législation en vigueur »

La commission est composée de juristes et d’informaticiens appartenant à diverses structures de l’Administration, du Parlement, du Patronat, de la Cour Suprême, de l’Ordre des avocats et des organisations de défense des droits de l’homme.Vu le caractère assez sacré de la vie privée, la CDP a décidé de reprendre ses activités au courant du mois de février afin d’assurer la protection de la vie privée et des libertés des sénégalais dans l’environnement numérique. Aujourd’hui , 45 pays au monde dont 24 Etats francophones disposent d’une autorité de protection des données personnelles. Dans cette optique, la CDP exhorte les responsables de traitements des données personnelles à procéder aux déclarations des-dits traitements.

Le Sénégal a mis en place depuis 2008 plusieurs textes de lois qui visent à réglementer et réguler l’activité numérique dans le pays. La Commission des Données Personnelles sera dirigée par un Président en la personne du Docteur Mouhamadou Lô, juriste spécialiste des questions liées aux technologies de l’information et de la communication.

Basile Niane

(Source : Sénégal médias, 4 février 2013)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)