twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Protection des données : les assurances de Facebook aux internautes béninois

vendredi 14 février 2020

En collaboration avec Facebook, l’Autorité béninoise de protection des données personnelles a organisé une discussion dans le cadre de la journée Internationale de la protection des données. Avec comme thème “Les données personnelles à l’ère du numérique et la vie privée sur les réseaux sociaux“ la rencontre s’est tenu à Cotonou.

Au démarrage des travaux, le président de l’Autorité de protection des données personnelles a souligné le fait que le réseau internet a contribué a changé la configuration du monde des affaires et qu’il a dorénavant un impact sur la vie privée. Durant l’évènement, les débats se sont articulés autour de plusieurs communications et différents panels. Dans le cadre des deux panels retenus pour l’évènement, les intervenants ont informé l’assistance par rapport à leurs droits et sur les instruments et voies de recours que les internautes peuvent utiliser afin de se défendre. Le journaliste web Maurice Thantan, qui a pris part aux discussions du 3 février précise que l’événement a un double intérêt. D’abord, il a été l’occasion pour l’Autorité de protection des données personnelles d’exposer la réglementation en vigueur au Bénin en matière de collecte, de traitement et de stockage des données à caractère personnel et les efforts déployés pour faire respecter la loi. Pour Facebook, partenaire de l’événement, l’idée est de montrer patte blanche : longtemps accusé pour le peu d’intérêt accordé à la préservation de la vie privée de ses utilisateurs, Facebook a saisi l’occasion pour mettre l’accent sur les évolutions positives intervenues ces dernières années au sein de l’entreprise. La tenue de ce type d’événement permet à la firme de Menlo Park d’expliquer comment Facebook protège les données de ses utilisateurs dans un contexte où l’évolution technologique fait apparaître de nouveaux enjeux liés aux données personnelles comme l’intelligence artificielle, entre autres. Or en 2010, Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, estimait que la protection de la vie privée ne constituait pas une priorité pour les internautes. Sous le feu des critiques depuis qu’il a prononcé de tels propos, le discours du patron de Facebook a évolué ces dernières années à la suite de nombreux scandales dont celui du célèbre Cambridge Analytica. En 2019, le patron de Facebook a d’ailleurs annoncé une volonté de centrer la plateforme sur la notion de vie privée. Même si Facebook s’en sort plutôt assez bien jusqu’à présent, Dr Qemal Affagnon, le responsable pour l’Afrique de l’Ouest au sein d’Internet sans frontières pense qu’il urge que les Etats Africains se penchent sur des politiques nationales de protection des données surtout en raison du fait que Facebook pilote un programme de formation pour entrepreneurs. Docteur Qemal Affagnon poursuit en insistant sur le fait que sans protection, ces informations peuvent être utilisées à des fins publicitaires ou politiques. La rencontre organisée par Facebook et l’Autorité béninoise de protection des données personnelles intervient dans un contexte où le défi de la protection des données personnelles reste entier en Afrique. De fait, à l’heure actuelle, les données personnelles des internautes constituent l’une des plus importantes vaches à lait du réseau Internet pour les grandes firmes du numérique.

(Source : Bénin Intelligent, 14 février 2020)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)