twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Promotion du paiement électronique : Gim-Uemoa franchit de nouvelles étapes

vendredi 14 octobre 2011

Le Groupement interbancaire monétique de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Gim-Uemoa) sensibilise la communauté bancaire de la zone sur ses nouveaux chantiers. Pour les prochaines années, le Groupement interbancaire monétique de l’Union économique et mo­né­taire ouest-africaine (Gim-Uemoa) a inscrit trois nouveaux chantiers sur ses tablettes. Ces projets ont été présentés dans les locaux de l’Agence principale de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (Bceao), aux représentants des différents établissements financiers et de l’Ad­mi­nis­tration. Le premier chantier con­cer­ne la mise en œuvre de l’Acqui­sition commerçant unique (Acu). Blaise Ahouantchédé Directeur général du Gim-Uemoa explique qu’il s’agit d’un dispositif favorisant le dé­ploiement de Terminaux de paiement électronique (Tpe) partout dans la zone Uemoa auprès des commerçants et des administrations pour le règlement des achats de biens et de services, des impôts et taxes.

Compte tenu du développement des Technologies de l’information et de la communication, le Groupement interbancaire veut faire du paiement en ligne une réalité, en mettant en œuvre Gim-online. Pour M. Ahouant­chédé, cette solution permet de répondre à toutes les problématiques de sécurisation des transactions sur Internet. Gim-online peut à la fois venir en renfort ou se substituer au Tpe pour certains types de commerces.

La juxtaposition banque et téléphonie mobile offre des opportunités remarquables. Gim-Uemoa veut mettre en place un projet mobile banking. Cette solution permet à toute banque qui le souhaite, d’offrir à sa clientèle les différents produits et services bancaires à partir du téléphone portable. Elle apporte une réponse à la problématique de la proximité des produits et services bancaires et à l’augmentation du taux de bancarisation. Falilou Dramé, directeur de l’Agence principale de la Bceao à Dakar indique que « l’utilisation de la monétique est en retrait des attentes des autorités ou, tout au moins, qu’il existe encore de nombreuses franges de la population que le système bancaire n’a pas encore pu intégrer dans ses services ».

Sur les questions sécuritaires, les res­ponsables du Gim affirment que « toutes les dispositions sont prises pour que les solutions proposées soient des produits sûrs ».

Le Gim a déjà doté l’espace monétaire ouest-africain d’une plateforme permettant d’offrir aux porteurs de cartes délivrées par les institutions membres, l’interopérabilité pour le retrait d’espèces au niveau des Gui­chets automatiques de banque (Gab).

Dialigué Faye

(Source : Le Quotidien, 14 octobre 2011)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)