twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Projet monétique interbancaire de l’UEMOA : 17 banques sonnent la révolution

mardi 17 juin 2008

Le projet monétique interbancaire régional initié depuis 1999 par la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) a atteint son niveau de maturité. Le mode de paiement et retrait est révolutionné par la carte bancaire portant le label Gim-Uemoa, disponible pour le moment dans 17 banques parmi les 71 membres du Groupe interbancaire monétique de l’Uemoa (Gim-Uemoa). Ce qui rend effective l’interbancarité monétique de la zone.

Faire de la carte Gim-Uemoa, le premier outil de paiement de l’espace sous-régional. Telle est le challenge du Groupe interbancaire monétique de l’Uemoa (Gim-Uemoa) qui vient de rendre effective l’interbancarité monétique au sein de la zone Uemoa. En conférence de presse, ce lundi 16 juin à Dakar, le directeur général de Gim-Uemoa, Blaise Ahouantchedé, a fait savoir que les populations de l’Uemoa ont maintenant la possibilité d’utiliser la carte à puce portant le label Gim-Uemoa pour faire toutes leurs opérations de retrait et de paiement dans les banques connectées, quel que soit leur lieu de résidence dans les huit États membres de l’Uemoa. La course vers la limitation des opérations par espèces est ainsi lancée. Ce système est déjà effectif dans dix-sept banques parmi les 71 membres de Gim-Uemoa répartis dans les huit pays de la zone. Parmi les dix-sept banques connectées figurent trois Sénégalaises dont la Banque régionale de solidarité du Sénégal (Brs), Attijari Bank Sénégal et la Caisse nationale de crédit agricole du Sénégal (Cncas).

Le directeur général de Gim-Uemoa a fait savoir que ce projet est graduel et assure que le système obéit aux normes standards en vigueur dans les pays. Industrialisés. A l’en croire, le nombre de membres de Gim-Uemoa devra passer à quatre-vingt, d’ici septembre prochain et l’objectif visé pour 2008 c’est de connecter trente-cinq banques et établissements postaux dont deux de chaque pays à l’interbancarité monétique régional. Toujours selon lui, au terme de l’Assemblée générale de Gim-Uemoa prévue en juillet prochain à Abidjan, il est annoncé l’adhésion de la Bicis et même des mutuelles sénégalaises à ce projet. Les initiateurs se sont ainsi donnés un délai de deux ans pour atteindre la masse critique de couverture.

Une possibilité à l’international

Le directeur général du Centre de traitement monétique interbancaire de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Ctmi-Uemoa), branque technique de Gim-Uemoa, pour sa part, pense que l’originalité de cette carte est qu’elle crée une zone de paiement unique qui s’appuie sur des supports dont la gestion est dévolue à la structure qu’il dirige. Selon lui, ce mode de paiement et de retrait est susceptible de contribuer à la réduction des coûts de gestion, des délais, ainsi que des risques afférents aux paiements. Pape Mbaye Dièye a tenu à préciser que, du moment que Gim-Uemoa est membre de MasterCard et Visa, la carte Gim-Uemoa donne également la possibilité à ses détenteurs d’effectuer des opérations à travers le monde. « La carte bancaire Gim-Uemoa sera également adossée aux réseaux internationaux les plus réputés du monde à savoir Visa, MasterCard, American Express. Les différents accords avec ces derniers permettront aux banques membres du Gim-Uemoa de pouvoir proposer également à leurs clients des cartes internationales co-marquées « Gim-visa » et « Gim-MasterCard » leur permettant de faire des opérations en dehors de la zone Uemoa et partout dans le monde.

L’obstacle de l’attachement aux billets et pièces

Pour réussir la « révolution » face à l’attachement que les populations vouent au paiement par espèce, les responsables de Gim-Uemoa comptent mettre l’accent sur la sensibilisation. Avant la généralisation de ce système, le directeur général de la Ctmi-Uemoa pense qu’il va falloir d’abord bénéficier d’un système éprouvé au niveau des premières banques bénéficiaires pour pouvoir relever les éventuels problèmes et garantir la sécurité, la fiabilité des cartes à puces. En guise de test, la carte est actuellement en circulation au niveau du personnel des banques membre de Gim-Uemoa. A l’avenir, avise le directeur général de Gim-Uemoa, ladite carte devra permettre le règlement de tous les achats chez tous les commerçants établis dans l’espace Uemoa et disposant d’un terminal de paiement électronique (Tpe). Selon le directeur général de Gim-Uemoa, Blaise Ahouantchedé, les enjeux qui découlent de cet acquis tiennent aussi aux commodités offertes aussi bien aux commerçants qu’aux usagers. « La réduction des commissions et des coûts de traitement des transactions, à travers l’optimisation des infrastructures techniques nécessaires par la création du Ctmi-Uemoa est de nature à abaisser les charges financières pour toutes les parties ».

Bakary Dabo

(Source : Sud Quotidien, 17 juin 2008)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)