twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Projet d’externalisation : la Direction de Tigo et le collège des délégués divisés sur deux points de la contre-proposition

mardi 21 avril 2015

Le Groupe Sentel Telecom qui connait une mini crise avait, à l’issue des discussions encadrées par la Direction du Travail et celle des Télécommunications, signé un procès-verbal d’accord partiel le lundi 13 avril 2015 avec le collège des délégués.

Le collège qui s’offusquait du transfert d’employés d’une structure à une autre, qui entre autre, n’est pas prévu par la législation sénégalaise, avait dans le cadre des discussions, proposé deux schémas qui permettraient de maintenir le lien contractuel avec Sentel ; malheureusement, la Direction de Sentel n’était pas favorable à ces propositions.

Toujours dans le but de trouver une solution consensuelle, il avait fait une contre-proposition à celle de la Direction qui allait engendrer trois cas de figure qu’il fallait prendre en charge dans le cadre des négociations devant les autorités compétentes : ceux qui accepteraient d’aller à ERICSSON, ceux qui décideraient de rester à TIGO et enfin ceux qui ne voudraient pas aller à ERICSSON et que TIGO ne voudrait pas retenir.

Sur le premier point un désaccord subsiste toujours quant aux mesures d’accompagnement, mais sur les deux autres points, il y a un désaccord total nous révèle un membre du conseil. Qui note que « la ligne directrice de notre lutte ne s’inscrit pas pour la préservation prioritaire des intérêts d’aucune de ces trois catégories précitées, mais dans la prise en compte globale et collective des intérêts de tous les travailleurs impactés par ce projet. Nous exhortons tous à la solidarité la plus indéfectible.

Notez que l’autorité gouvernementale a conclu le procès-verbal en ces termes : « Le présent procès-verbal ne vaut pas approbation du projet d’externalisation par l’Autorité gouvernementale, laquelle approbation est uniquement conditionnée par un accord entre la Direction générale de SENTEL et le Collège des délégués du personnel. »

(Source : Dakar Actu, 21 avril 2015)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)