twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Projet « Daaras numériques » : 25.000 talibés à initier à l’Informatique par an

lundi 23 mai 2005

Le projet de « Daaras numériques » a fait le pari, vendredi dernier, à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar de former 25.000 talibés par an à l’usage de l’ordinateur. « Nous sommes en train de vivre une véritable révolution. Nous pouvons dire qu’avec la création des « daaras numériques », nous avons fait un saut vers le monde des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication », se réjouit, le président de l’Institut Islamique pour la Science, l’Education et la Culture (ISESCO), El Hadji Moustapha Wade. La création de ces « daaras » va résoudre le gros problème de conservation des écrits du Coran et des manuscrits des érudits musulmans. Les talibés et les enfants en difficulté seront initiés à l’Informatique pendant six mois. Ils bénéficieront aussi d’une formation en maintenance informatique qui durera deux ans. Le but visé est de faire de ces talibés et enfants des « opérateurs d’Internet ». Les bénéficiaires vont acquérir des connaissances en matière de Ntic, afin qu’ils puissent exploiter les opportunités de ces outils, indique, le président de l’Institut Supérieur d’Entrepreneurship et de Gestion (ISEG), Mamadou Diop.

Au total 25.000 talibés apprendront à se servir de l’ordinateur à travers les centres multimédias qui seront implantés dans les onze régions du Sénégal. Par ailleurs, le Centre d’Etudes Supérieures du Multimédias et Internet (CESMI) apportera son expertise dans la formation de cette couche de la population. La formation se fera en langues nationales et en arabe. Il y aura une formation professionnelle qualifiante pour les talibés. Ce projet a un le coût global de plus d’un milliard. Cette formation professionnelle devrait faciliter l’intégration de ces enfants dans le monde du travail. C’est pour cette raison que le ministre du Plan et du Développement durable, Mamadou Sidibé, a salué l’initiative : « les talibés pourront apprendre le Coran dans de meilleures conditions. La formation professionnelle empêchera à beaucoup d’enfants de verser dans le banditisme », souligne, le ministre. Il a aussi demandé aux initiateurs du projet d’intégrer les questions environnementales dans la formation. Il est également inscrit dans le projet qui créera 311 emplois permanents la mise sur pied de sites pour dispenser les enseignements à distance.

IDRISSA SANÉ

(Source : Le Soleil, 23 mai 2005)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)