twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Programme "un étudiant, un ordinateur " : 20000 unités attendues en 2016

mardi 16 février 2016

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et la société Data Business & marketing ont procédé à la signature d’une convention de lancement de la 4ème phase du programme « un étudiant, un ordinateur ».

Pour cette année 2016, l’objectif est de mettre à la disposition des étudiants des universités publiques et privées 20 000 unités à partir 29 900FCfa (ordinateurs ou tablettes) pour un coût d’1 milliard 500 millions FCfa.

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche entame sa 4ème phase du programme « un étudiant, un ordinateur » pour l’exercice 2016.

Le directeur du financement des établissements supérieurs, Aboubakry Niane, et la société marocaine, Data Business & marketing, ont signé une convention de lancement hier, lundi 15 février.

Pour la présente phase, l’Etat du Sénégal a déboursé 1 milliard 500 millions pour permettre aux étudiants d’acquérir des ordinateurs ou tablettes dans le cadre des nouvelles méthodes d’enseignements-apprentissages.

L’entreprise marocaine qui a livré l’année dernière 6000 unités, compte pour cette 4ème phase du programme, atteindre l’objectif de plus 20 000 unités à fin 2016 avec la diversité de ses produits, au nombre de 6, mis à la disposition de l’étudiant à partir de 29 900 FCfa.

« Sur les 9 000 ordinateurs distribués aux étudiants, la société marocaine a donné 7 000. Ce qui a fait la différence est le coût et l’accessibilité. Nous avons voulu solidifier ce partenariat entre 2 pays », a indiqué le coordinateur national du programme « un étudiant, un ordinateur ».

Pour lui, « les étudiants régulièrement inscrits dans les établissements pourront entamer les procédures d’acquisition conformément aux listes validées par ces derniers ».

Pour le Président directeur général de DBM Maroc, Abdel Karim Mazouzi « la livraison se fera avec l’autorisation du ministère. On va prendre tous les risques pour rester leaders dans ce programme.

Non sans inviter « les étudiants à adhérer au programme pour se procurer des machines. On doit former les étudiants.

D’où l’importance de doter aux étudiants un outil lui permettant d’apprendre pour avoir un diplôme. Je tire un chapeau au gouvernement sénégalais qui subventionne ce programme ».

Ibrahima Baldé

(Source : SudQuotidien, 16 février 2016)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)