twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Produits contrefaits en ligne : Un phénomène source de pertes

mercredi 24 novembre 2021

Le constat est sans appel, la contrefaçon s’intensifie avec l’accélération du e-commerce. Ce fléau aux conséquences néfastes risque dans le long terme de ternir certaines enseignes pourtant abonnées à la bonne pratique.

La contrefaçon des produits proposés en ligne a des effets négatifs sur les marques, les consommateurs et l’économie de manière générale. Elle peut dans le long terme remettre en cause la confiance des clients et au passage entrainer des pertes sur les revenus. Le phénomène touche plusieurs produits : électroniques, chaussures, vêtements, pièces automobiles etc.

Certains consommateurs ayant été victimes de produits contrefaits ont dés lors pris les devants et se montrent désormais plus prudents. Ils sont en effet plus regardants lorsqu’il s’agit d’acheter en ligne. C’est le cas d’Omar Sylla, habitué aux achats sur internet. "Je me montre plus vigilant sur les différents produits proposés dans les plateformes de vente en ligne. Je prends toujours le soin de vérifier la fiabilité du site qui propose la vente du produit, j’inspecte aussi les politiques de retour", souligne t-il.

En Afrique, des chiffres attestant de l’ampleur de la perte des produits contrefaits proposés en ligne ne sont pas disponibles. Toutefois, il ressort que ces produits représentent chaque année plusieurs milliards de dollars, à travers le monde. Selon le dernier rapport de l’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO), agence qui gère l’enregistrement des marques au sein de l’UE, la contrefaçon coûte chaque année 56 milliards d’euros à onze secteurs clés de l’économie européenne.

Jumia, leader des ventes en ligne au Sénégal connecte des milliers de vendeurs à des millions de consommateurs, via sa plateforme en ligne. Des dizaines de milliers d’articles sont disponibles sur la plateforme de Jumia. Du coté de la plateforme leader, les dirigeants assurent "s’être dotés de règles très strictes interdisant la vente de produits contrefaits, qui peuvent à tout moment affecter négativement les consommateurs". Ces règles sont disponibles en ligne dans les conditions générales d’utilisation.

Cette politique de contrôle s’applique aux vendeurs qui exposent leurs produits sur cette plateforme. "Jumia réalise des contrôles quotidiens pour détecter d’éventuelles contrefaçons. En cas de détection d’une contrefaçon avérée Jumia désactive le produit, donne un avertissement au vendeur et applique une pénalité financière", assure Mohamed Hapté Sow, Directeur Jumia Sénégal.

Oumar Bâ

(Source : Le Soleil, 24 novembre 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)