twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Proclamation de résultats par Sms : la Commission des données personnelles met en garde le Directeur de l’Office du Bac

mercredi 2 septembre 2020

Le Directeur de l’office du baccalauréat estime qu’envoyer les résultats du bac par Sms ne constitue pas une violation de la loi sur les données personnelles. Le recadrage de la commission des données personnelles n’a pas tardé. La Commission nationale de protection des données personnelles (Cdp) ne lâche pas l’affaire. En effet, elle s’est officiellement exprimée sur le projet d’envoi, par Sms, des résultats du bac aux candidats. Ce, pour faire quelques précisions, visiblement destinées à l’office national du Baccalauréat dont le Directeur avait déclaré qu’il ne pense pas qu’envoyer le résultat du bac par Sms serait « une violation des données personnelles ».

La Structure dirigée par Awa Ndiaye relève une certaine méconnaissance des textes, tout en précisant, cependant, que la loi s’applique à tous. « Nonobstant le dispositif légal et réglementaire en vigueur, des responsables de traitement continuent à méconnaître leurs obligations déclaratives et les principes de protection de la vie privée et des données personnelles. Sur ce point, la Cdp rappelle que la loi s’applique indifféremment à toutes les entités publiques ou individus assumant la responsabilité d’un traitement. », précise la Cdp dans un communiqué.

Elle explique que le responsable de traitement, même s’il a toute la liberté de choisir la technologie qu’il souhaite utiliser (le Sms pour l’office du bac), il est dans l’obligation de garantir le plus haut niveau de sécurité, afin de tenir compte de l’intérêt supérieur de la personne concernée, et régler la formalité de déclaration au niveau de la Cdp. Rappelant les missions dont elle est investie par l’article 1er de la loi 2008-12 du 25 janvier 2008, la structure signale qu’elle « peut être saisie par tous les citoyens et usagers des Tic sur des traitements inappropriés de leurs données personnelles par des structures privées, publiques et parapubliques. »

Le Directeur de l’Office du Bac a révélé avoir déjà eu recours au même procédé pour communiquer les résultats du Bac, à Tivaouane et à Saint-Louis dans le passé.

(Source : Pressafrik, 2 septembre 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)