twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Procès Madiambal Diagne contre Karim Wade : Madiambal Diagne condamné à un mois avec sursis et un franc symbolique

mercredi 13 juillet 2005

Le directeur de publication du journal « Le Quotidien », Madiambal Diagne et le journaliste Soro Diop ont été condamnés hier à une peine d’un mois assortie du sursis et à payer à Karim Wade le franc symbolique réclamé. Le tribunal a assorti sa décision d’une publication dans « Le Quotidien » et un journal marocain, « Matin du Maroc ». Dans son édition du 5 mars dernier, le journal de la Sodida nous apprend à travers ses colonnes que Karim Wade était impliqué dans une prochaine installation au Sénégal d’une société marocaine de téléphonie mobile. Le papier signé par Soro Diop reprenait une information diffusée par une revue et faisant croire, à une affaire juteuse derrière laquelle se trouve le fils du président de la République.

« Derrière les flonflons des fastes et rutilances accompagnant l’accueil du Roi Mohamed VI (...) il se négocie une grosse affaire concernant l’installation au Sénégal, de Maroc-Télécom, comme une troisième société de téléphonie après la Sonatel et Sentel (...) ». L’article poursuit : « Karim Wade, le fils du président de la République, détient des actions dans la société Maroc-Télécom. Et qui plus est, des pressions, orchestrées depuis le Palais Léopold S. Senghor, sont exercées pour faire à Maroc-Télécom une place au soleil... de la téléphonie sénégalaise (...) »

A l’audience du 14 juin dernier, la partie civile avait réclamé de nouvelles excuses, mais cette fois-ci dans les colonnes du journal. Une demande considérée comme une humiliation et donc rejetée par Madiambal Diagne. A la fin, Karim Wade n’a réclamé que le franc symbolique pour clore l’affaire. Le procureur de la République avait demandé une dispense de peine en faveur des prévenus qui s’en tirent avec le sursis.

MALICK CISS

(Source : Le Soleil, 13 juillet 2005)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)