twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Procès « La Gazette » Thierno Ousmane Sy : Débats houleux, Latif Couilbaly s’explique via son ordinateur-portable

mardi 14 septembre 2010

Audience spéciale du procès opposant le journaliste-écrivain Abdou Latif Coulibaly au conseiller charge des Tics du chef de l’Etat. L’entrée en scène de Me Assane Ndioma Ndiaye a poussé le plaignant Thierno Ousmane Sy à faire un aveu. En effet, l’avocat lui a demandé s’il trouve normal que l’Artp ouvre les plis, statue et l’informe. Et pour toute réponse, le conseiller du président, en Tic, sans crier gare, lui répond que : « l’Artp travaille sous mes ordres ».

Ce qui créa un brouhaha dans la salle. Et une animation temporaire. Le mercure monte dans la salle. Me El Hadj Diouf, qui est autant sur les braises que son client, sort son « grand jeu », volubile à souhait, mais agace. Le tribunal, pour faire régner le calme dans la salle menace de procéder à l’expulsion d’un avocat, les yeux de ses membres tournés vers Me El Hadj Diouf ; le président Omar Dièye a annoncé toutefois qu’il ne voudrait pas en arriver là.

L’audience a donc connu plusieurs incidents entraînant deux suspensions, par le président du tribunal, qui entendait mettre de l’ordre dans le prétoire suite à un houleux échange entre les avocats lors de l’audition de Abdou Latif Coulibaly.

Me El Hadj Diouf a, à plusieurs reprises, volé au secours de son client, quand ce dernier se trouvait en mauvaise posture. Il faut aussi noter que Latif Coulibaly est déjà passé devant la barre. Et a via son ordinateur portable, il répondu à certaines questions en projetant des diapos. Il a également fait distribuer des documents dans la salle d’audience.

Thierno Ousmane Sy dont le nom est cité dans les commissions de 20 milliards qu’auraient perçue des autorités sénégalaises suite à la vente à une société soudanaise de la troisième licence de téléphonie mobile, a pris place à la barre après les auditions de Latif Coulibay et des deux autres journalistes de « La Gazette » impliqués dans l’affaire, Alioune Niane et Alioune Badara Coulibaly. Il a porté plainte pour diffamation contre le célèbre journaliste et « La Gazette » et réclame 05 milliards F Cfa de dommages et intérêts.

Le procès est particulièrement suivi, dans une salle comble et en présence de la plupart des ténors de l’opposition, ainsi que de nombreuses associations et mouvements d’appelation « citoyenne ».

(Source :Nettali, 14 septembre 2010)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)