twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Prévention et geston des risques liés au mobile money : Une enquête sur les services financiers numériques lancée

samedi 21 mai 2022

Le Sénégal a lancé, hier, une enquête nationale sur les services financiers numériques afin d’identifier la nature des risques et leur évolution. L’objectif poursuivi est de renforcer la confiance du public, d’assurer le rééquilibrage des relations entre les usagers et les prestataires et de fournir une base d’aide à la décision aux autorités.

Le numérique offre de nombreuses opportunités dans divers domaines, notamment dans l’accès aux services financiers. En Afrique de l’Ouest, particulièrement au Sénégal, il a aidé à augmenter le taux d’inclusion financière. Malgré ces avantages, l’utilisation de cette technologie ne va pas sans risques. À défaut de les juguler, l’Observatoire de la qualité des services financiers (Oqsf) veut les réduire. Il a lancé, hier, à Dakar, l’enquête nationale sur les services financiers numériques. Cette dernière " vise à mieux appréhender les risques auxquels sont exposés les utilisateurs de mobile money et à formuler des recommandations pour un dispositif de prévention et de gestion efficace de ces risques au bénéfice des clients et des prestataires ", a expliqué Habib Ndao, Secrétaire exécutif de l’Oqsf. L’objectif de cette enquête est aussi d’identifier les freins à l’expansion de la finance digitale ; à recenser les griefs des usagers sur la qualité des services fournis ; à juguler les pratiques susceptibles d’ébranler la confiance du public ; à assurer le rééquilibrage des relations entre les usagers et les prestataires des services financiers numériques ; à apporter une réponse appropriée aux préoccupations des autorités de régulation pour mieux assurer la protection des droits des usagers. Les résultats seront une base d’aide à la décision pour les autorités.

Dans l’espace de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa), les services financiers numériques connaissent un développement fulgurant. Le Sénégal, qui compte le plus grand nombre de prestataires après la Côte d’Ivoire, a enregistré 13,4 millions de comptes mobiles, dont 44 % sont actifs. En 2019, l’Oqsf avait mené une enquête de satisfaction sur les services financiers mobiles. " Les résultats ont laissé transparaitre divers griefs dont plus de la moitié n’étaient pas satisfaits du traitement. Cette enquête vient à point nommé, car outre l’approfondissement de ces résultats, elle favorisera la résorption du retard accusé par notre pays dans le domaine de l’évaluation des risques ", a confié Habib Ndao.

Cette enquête d’envergure nationale est menée en collaboration avec le Groupe consultatif d’assistance aux pauvres (Cgap), membre du groupe de la Banque mondiale. Sa représentante en Afrique de l’Ouest, Corine Riquet, indique que 66 risques ont été identifiés et regroupés en quatre catégories. Il s’agit du risque de fraude, de la mauvaise utilisation des données, du manque de transparence et de l’inadéquation des mécanismes de recours.

Les services financiers numériques renvoient aux transferts d’argent, les paiements via le téléphone, le crédit, l’assurance et l’épargne mobile. Habib Ndao et Corine Riquet sont convaincus que la réduction des risques liés aux services financiers numériques contribuera au développement de services d’argent mobile et d’autres services financiers ; ce qui va participer à élargir l’inclusion financière, notamment au profit des plus pauvres.

Salla Guèye et Mamadou Guèye

(Source : Le Soleil, 21 mai 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)