twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Pression fiscale : Orange qui n’en peut plus, va quitter le Niger

mardi 25 juin 2019

L’assaut fiscal au Niger a été tel que le géant français des téléommunications ne pouvait plus le supporter. Ainsi, après plusieurs mois de supputations, Orange installé dans ce pays décide de plier bagages. L’opérateur de téléphonie confirme qu’il va faire ses cartons. Une information donnée par le Sénégalais Alioune Ndiaye, directeur exécutif du groupe pour la région Afrique et Moyen Orient. En visite au Mali, l’ancien directeur général de Sonatel a pu rencontrer le président Ibrahima Boubacar Keita.

C’est lors d’une conférence de presse qu’il confirme ce que tout le monde pensait déjà : le départ d’Orange du Niger. Cela devrait être acté dès qu’un accord est trouvé avec un éventuel repreneur, a glissé Monsieur Ndiaye en osant une petite comparaison entre l’environnement malien des télécoms et celui du Niger.

Dans le premier, « il y a plus de téléphones actifs actifs au Mali que de Maliens. En contrepartie, le Mali est aussi le pays où l’Etat récolte plus de recettes taxes, de droits de douanes. C’est un système vertueux », croit savoir Alioune Ndiaye, tandis qu’au Niger, on a pris « le contraire du système vertueux ».

La Tribune Afrique ne donne aucun nom, mais assure, en reprenant l’ancien patron de Sonatel, que plusieurs propositions ont été faites, mais pour le moment, aucun choix n’a été arrêté. « Nous sommes en train de chercher un repreneurpour que l’activité continue et que les emplois soient préservés », confie Monsieur Ndiaye.

Elimane

(Source : CIO Mag, 25 juin 2019)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 17 227 783 abonnés Internet

  • 16 672 913 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,10%
    • 3G : 28,11%
    • 4G : 55,79%
  • 247 760 abonnés ADSL/Fibre (1,45%)
  • 305 746 clés et box Internet (1,77%)
  • 1364 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,44%
  • Internet mobile : 98,56%

- Liaisons louées : 4 420

- Taux de pénétration des services Internet : 97,12%

(ARTP, 31 décembre 2022)

- Débit moyen de connexion mobile : 23, 10 Mbps
- Débit moyen de connexion fixe : 21, 77 Mbps

(Ookla, 31 janvier 2023)


- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%
(Internet World Stats 31 décembre 2018)


- 8861 noms de domaine actifs en .sn
(NIC Sénégal, décembre 2022)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 297 046 abonnés
- 256 076 résidentiels (86,21%)
- 40 970 professionnels (13,79%)
- Taux de pénétration : 1,67%

(ARTP, 31 décembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 854 830 abonnés
- Taux de pénétration : 117,57%

(ARTP, 31 décembre 2022)

FACEBOOK

3 050 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 17,4%

- Facebook : 2 600 000

- Facebook Messenger : 675 200

- Instagram : 931 500

- LinkedIn : 930 000

- Twitter : 300 000

(Datareportal, Janvier 2023)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik