twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Présidentielle au Sénégal : le CNRA et le fact checking, « c’est l’information juste, vraie, équilibrée »

jeudi 13 décembre 2018

Le président de la convention des jeunes reporters Pape Thioro Ndiaye, à coté du président du CNRA Babacar Diagne autour d’une table pour échanger sur la prochaine présidentielle prévue en février 2019. Des reporters et des membres du conseil national de régulation de l’audiovisuel, ont pris part à ces discussions.

La rencontre de partage et de sensibilisation tenue mercredi 12 décembre 2018 à Dakar s’inscrit dans le cadre de la préparation de l’élection présidentielle au Sénégal. « Nous pensons que c’est utile de sensibiliser les journalistes sur la nécessité de respecter l’éthique et la déontologie en période de pré-campagne et de campagne électorale. Ils doivent veiller à l’équilibre et au respect de la réglementation », a lancé le président du CNRA, Babacar Diagne.

Cette initiative cible surtout les reporters qui jouent un rôle important dans la couverture de la campagne, de l’élection et de la proclamation des résultats.

Fact checking

« Le fact checking est une nécessité aujourd’hui. Pendant la compagne le CNRA est compétent sur tout : réseaux sociaux, medias et autres outils de communication. En période de précampagne, de campagne et autres, tout est encadré. C’est l’occasion pour rappeler aux journalistes la réglementation applicable aux médias en période de campagne et de pré-campagne, à un moment où le pays s’engage dans une consultation importante », a précisé M. Diagne.

Une couverture mal faite peut entrainer de la contestation. C’est ce que semble comprendre le président de la convention des jeunes reporters Pape Thioro Ndiaye qui appelle ses confrères à une prise de conscience, de responsabilité et à une bonne maitrise du code électoral, du parrainage entre autres.

Le CNRA a déjà rencontré plusieurs groupes de presse et a effectué des tournées à l’intérieur du pays. Après la convention des jeunes reporters, le conseil national de régulation de l’audiovisuel va échanger avec les radios communautaires qui, elles aussi, assurent la couverture des activités politiques. Le maître-mot du CNRA « c’est l’information juste, vraie, équilibrée ».

Joe Marone

(Source : CIO Mag, 13 décembre 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)