twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Première édition du Salon AFRICA GTBM : Des échanges sur les enjeux majeurs des télécommunications

lundi 21 novembre 2016

C’est sous le thème « Investir dans les Télécommunications en Afrique : auel intérêt ? » que se tiendra la 1èreédition du Salon Africa Global télécoms Business Meetings (AFRICA GTBM) du 24 au 26 novembre 2016 à Ouagadougou.

En effet, c’est lors d’une conférence de presse, le jeudi 17 novembre 2016, que les grands axes de ce Salon ont été dévoilés aux journalistes.

Selon le président du comité d’organisation, Péma Bamouni, ce Salon est placé sous la présidence du Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, sous le parrainage du ministre du Développement de l’économie numérique et des Postes, Aminata Sana Congo et le co-parrainage du directeur du bureau de développement des télécommunications de l’UI, Brahima Sanou.

Pour lui, Africa GTBM est un cadre idéal pour aborder des questions de fond sur les problématiques liées aux Télécoms en Afrique. Il a affirmé que, trois jours durant, le Burkina Faso sera sous les projecteurs. Africa GTBM, a-t-il ajouté, se veut un cadre d’échanges entre les décideurs gouvernementaux, les acteurs privés et les consommateurs des produits télécoms.

Il a souligné que ce Salon va regrouper des équipementiers, des constructeurs, des investisseurs, des développeurs, des experts, des financiers, des opérateurs, des acteurs du monde des télécommunication et consommateurs du continent africain et du reste du monde qui vont échanger sur des questions liées au développement des secteurs de Télécommunication.

Pour M. Bamouni, au-delà donc du thème principal, plusieurs thématiques seront débattues par des experts.

Notamment l’harmonisation de la tarification du roaming dans l’espace CEDEAO, l’intégration des systèmes pour un meilleur développement du mobile money dans l’espace CEDEAO, l’utilisation du fonds du service universel ,la cybercriminalité et la sécurisation des sites web de l’administration publique et des entreprises privées en Afrique, la visibilité des femmes dans le secteur des Télécoms en Afrique, le type de partenariat public privé et les mécanismes de financements des infrastructures TIC au Burkina Faso.

Au cours de Africa GTBM, a-t-il détaillé, il y aura une dizaine de grandes conférences, des expositions, des rencontres d’affaires B2B, des évènements spéciaux comme des déjeuners et cocktails de réseautage et une grande soirée-gala de clôture, pour récompenser des meilleurs acteurs d’innovations et pratiques, baptisée « Africa Global Telecoms Business Awards » pour encourager les lauréats.

Pour M. Bamouni, « les petits plats sont mis dans les grands » pour réussir l’évènement. « Nous sommes à 90% prêts dans l’organisation du salon », a-t-il rassuré.

Mariam Hema

(Source : Sidwaya, 21 novembre 2016)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 623 820 abonnés Internet

  • 8 323 913 abonnés 2G+3G (96,5%)
  • 182 023 clés Internet (2,1%)
  • 99 457 abonnés ADSL (1,2%)
  • 18 427 abonnés bas débit (0,2%)

- 625 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,27%

(ARTP, 30 septembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 5324 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 17 juin 2016)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 290.096 abonnés
- 1 166 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 967 659 abonnés
- Taux de pénétration : 107,89%

(ARTP, 30 septembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)