twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Prélude à une forte concurrence : La Sonatel baisse ses tarifs

mercredi 5 décembre 2007

Au cours d’une conférence de presse tenue hier, le directeur de cette société, Cheikh Tidjane Mbaye a annoncé une baisse sur les tarifs allant de 6 à 40% ainsi qu’une amélioration des performances du réseau. Cette simplification de la grille tarifaire s’effectue avec l’application d’un tarif unique, qui marque la suppression des notions d’heures creuses ou pleines.

Seules subsistent les heures nocturnes de 23h à 8h, facturée à 50 francs pour les appels intra-réseau. Pour l’option « Orange Teranga », les nouveaux tarifs affichent 80 francs la minute « quelle que soit la destination » alors que les appels internationaux sont facturés à un tarif de 170 francs la minute et sans distinction d’heure ou de destination. D’autres produits sont également ciblés dans cette baisse. Il s’agit des « forfaits mobiles » qui subissent une baisse de 20% avec des tarifs de 64 francs la minute et « des comptes mobiles » où les clients disposent d’une gamme de cinq comptes allants de 20 000 à 100 000 et des tarifs à la minute proportionnels de 78 à 66 francs. Le fixe, avec sa version prépayée se voit doté d’une option multi-compte qui permet d’avoir jusqu’à cinq sous-comptes.

Toutes ces baisses ont été rendues possible, selon Cheikh Tidjane Mbaye, par les améliorations apportées par la Sonatel qui a investie quelques 10 milliards de francs Cfa, alors que dans le futur, ce sont 130 milliards que le groupe compte investir dans la sous-région, dont 80 seulement au Sénégal. Ainsi, pour le mobile, l’ambition affichée par le directeur « d’avoir une qualité conforme aux standards internationaux se rapproche » d’autant plus que la tenue du sommet de l’organisation de la conférence islamique (Oci) représente un défi que la société entend relever.

Les premiers résultats du plan d’action mis en branle par la Sonatel avec la correction effectuée sur 700 sites dans le pays permettent d’afficher une amélioration de la qualité d’un réseau où l’accessibilité et la qualité gagnent dix points chacun, tandis que le taux de coupure chute de 30%. Cette phase a également permis de réduire les congestions sur le réseau ainsi que les zones de coupures systématiques. Pour l’année 2008, l’opération se poursuivra avec l’installation de nouveaux sites en zones urbaines et rurales et d’antennes mobiles Bts.

Mame Woury Thioubou

(Source : Le Quotidien, 5 décembre 2007)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)