twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Moustapha Sourang, après le symposium de Tunis : « L’expérience entre Nord et Sud a été bien partagée »

lundi 30 juin 2008

Le ministre de l’Enseignement secondaire, des Centres universitaires régionaux et des Universités, Pr. Moustapha Sourang, qui a conduit la délégation sénégalaise au symposium international de Tunis sur les « Tic au service de l’éducation », a indiqué que l’expérience entre pays du Nord et du Sud a été bien partagée. Pr. Sourang a présidé l’atelier « Quelles perspectives pour un meilleur usage des Tic au service de l’éducation ». Au sortir de cette rencontre initiée par la Francophonie et le gouvernement tunisien, le ministre s’est félicité de cette idée de l’Oif et remercié le président Abdou Diouf et le Premier ministre tunisien.

« Nous avons fait le point sur différentes expériences et notamment le cas du Sénégal qui a beaucoup réussi sur le plan des infrastructures et la production numérique », a déclaré le ministre, ajoutant que « l’expérience entre pays du Nord et du Sud a été largement partagée pendant ces deux jours ». Selon le ministre, les pays participants ont fait l’état des contraintes liées au développement des Tic, notamment les problèmes d’énergie. Il est d’avis qu’avec l’utilisation de l’énergie solaire, beaucoup de perspectives peuvent s’offrir à nos pays. Avec 700.000 Fcfa, une classe numérique pourrait voir le jour. Face aux nombreux efforts du Sénégal, le ministre a dit que le Sénégal compte partager son expérience avec d’autres pays du monde. C’est le cas de la Tunisie qui a réussi dans le domaine des Tic et qui compte s’ouvrir au Sénégal. Il a poursuivi qu’avec le numérique on est appelé à promouvoir le savoir pour faire la différence et atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement. Se félicitant des résultats du Sénégal qui a eu un taux de scolarisation de 87% avec une parité garçons et filles, le ministre a indiqué qu’avec l’utilisation intensive du numérique on pourrait arriver à combler le gap.

A propos du Centre à Distance de Dakar mis en place par la Banque mondiale et l’Etat du Sénégal, il y a près d’une décennie, pour près de 2 milliards Fcfa, Pr. Sourang a déclaré qu’il a permis de former plusieurs enseignants et a parrainé une dizaine de pays d’Afrique, cas de Madagascar, et est connecté avec les plus grandes universités. Aujourd’hui, a souligné le ministre, le Ced aura bientôt 11 centres régionaux avec l’ouverture prochaine de celui de Ziguinchor. « Notre objectif est de former dans toutes les universités et de faire face aux contraintes », a conclu le Pr. Sourang.

Abdoulaye Thiam

(Source : Le Soleil, 30 juin 2008)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 141 900 abonnés Internet

  • 12 848 086 abonnés 2G+3G+4G (97,77%)
    • 2G : 27,55%
    • 3G : 46,81%
    • 4G : 25,65%
  • 163 820 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 126 486 clés et box Internet (0,96%)
  • 3 508 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,27%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 540

- Taux de pénétration des services Internet : 81,08%

(ARTP, 30 juin 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 216 286 abonnés
- 175 400 résidentiels (81,10%)
- 40 886 professionnels (18,90%)
- Taux de pénétration : 1,33%

(ARTP, 30 juin 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 17 728 844 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)