twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Pr Moussa LO, UVS : « les opérateurs et FAI doivent rendre gratuit l’accès à internet… »

jeudi 11 juin 2020

La première journée du forum en ligne sur « Les systèmes éducatifs africains à l’épreuve de la Covid19 : opportunités et défis liés à l’enseignement et l’apprentissage en ligne » s’est tenue ce mercredi 10 juin 2020.

Une occasion pour le Coordonnateur de l’UVS, Pr Moussa LO, de donner des recommandations pour l’amélioration de l’usage du numérique éducatif dans notre pays voire en Afrique.

Organisé par l’Université virtuelle du Sénégal (UVS), ce symposium entre dans le cadre des activités scientifiques l’institution et plus particulièrement d’un large plan d’actions menées depuis le début de la pandémie covid-19.

A travers ce forum de deux jours, l’UVS souhaite, d’une part, renforcer son positionnement dans le cadre de la lutte contre la pandémie de la Covid19 et, d’autre part, affirmer son leadership dans l’enseignement en ligne et le numérique tout court.

« Nous sommes aussi naturellement engagés aux côtés de notre tutelle, le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI), dans le cadre de la mise en place de l’observatoire OCOVID, une task force recherche pour la riposte à la COVID-19. Une dizaine de panels en ligne ont ainsi été co-organisés en relation avec la DGRI », soutient le Pr Moussa Lo.

En effet, dans le cadre de sa mission de service à la communauté, l’UVS s’est positionnée dès le début pour participer à l’effort national de lutte contre la pandémie en mettant à contribution son expertise dans le domaine du e-learning.

Notre institution s’est ainsi investie dans un large plan d’actions visant, d’une part, à apporter son expérience dans le cadre du numérique éducatif à l’école sénégalaise de manière globale et, d’autre part, à accompagner les structures impliquées dans le cadre de la lutte contre le COVID-19, grâce à notre expertise dans les domaines de la recherche et de la maîtrise des nouvelles technologies.

Actions réalisées

- La mise à la disposition de nos partenaires des plateformes de formation et de télétravail ; je peux citer les cas de l’Université du Sine Saloum El Hadji Ibrahima Niass (USSEIN), l’UAM, Enda Ecopop, Nebaday, le lycée François Xavier Ndione de Thiès, etc.

- L’accompagnement, par la mise à disposition notamment de nos ressources en techno-pédagogie et multimédia, du projet « Apprendre à la maison » initié par le Ministère de l’Education Nationale en relation avec la RTS.

- La collaboration avec le Centre des Opérations Urgences sanitaires (COUS) par la mise à disposition d’une plateforme de télétravail et la mise en place d’une plateforme d’échange, la production de contenus de sensibilisation et l’implication de nos étudiants au programme « 100 mille étudiants contre la COVID’19 » initié par le COUS afin de permettre aux étudiants qui le souhaitent de devenir des volontaires au service du COUS dans le cadre de la riposte à la COVID’19.

Un pôle d´Innovation et d´Expertise pour le Développement (PIED)

Avec la création récente d’un pôle d’Innovation et d’Expertise pour le Développement (PIED), la diversification de l’offre de l’UVS compte désormais 60 parcours de formation dont près de la moitié liée aux métiers du numérique et le développement du réseau des ENO.

Dès lors, l’institution s’inscrit dans un esprit de développement, prenant en compte l’ensemble des besoins des communautés…

Rendre gratuit l’accès aux plateformes de formation hébergeant des ressources pédagogiques

Dans son discours d’ouverture, le Coordonnateur de l’UVS recommande que les opérateurs et FAI rendent gratuit l’accès aux plateformes de formation hébergeant des ressources pédagogiques.

Car c’est cela qui pourra, à moyen terme, améliorer sensiblement l’usage du numérique éducatif dans nos pays.

En plus, à moyen terme, les ministères et établissement doivent intégrer le numérique éducatif comme une composante à part entière du dispositif de formation et non comme une alternative.

Pour lui, nos Etats doivent aussi définir une politique globale d’usage du numérique dans le secteur éducatif.

(Source : Social Net Link, 11 juin 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)