twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Poursuivi pour diffamation par Sonatel et Orange Guinée : Le vice-président de Global voice jugé aujourd’hui

jeudi 16 septembre 2010

Le bras de fer Sonatel - Global voice atterrit sur le terrain judiciaire. Cité en justice par la Sonatel et Orange Guinée pour diffamation, Serigne Ben Niang, vice-président de Global voice sera jugé aujourd’hui par le tribunal correctionnel de Dakar. Cette affaire est partie des accusations faisant état de 2500 lignes frauduleuses utilisées par les deux opérateurs de téléphonie. Ces derniers demandent un milliard Fcfa pour laver leur honneur.

Les observateurs qui prédisaient une longue bataille entre Sonatel et Global voice ont eu le nez creux. En effet, le combat se poursuit, mais change de terrain. Suite à la citation directe servie par la Sonatel et Orange Guinée au vice-président de Global voice, Serigne Ben Niang pour diffamation, c’est aujourd’hui même que le responsable de cette société fera face au juge du tribunal correctionnel de Dakar. Le prévenu aura à ses côtés Ndongo Diao, directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp) et Amadou Lamine Dial, directeur des Ressources de l’Artp, qui sont cités à titre de témoins. Les deux cadres de l’Artp étaient aux côtés du prévenu quand il tenait ses propos jugés diffamatoires. Le président de Global voice, Laurent Lamothe, est lui aussi cité à comparaître, vu que la société qu’il dirige est civilement responsable. Dans la citation directe, Sonatel et Orange Guinée réclament au prévenu la somme d’un milliard FCfa en guise de dommages et intérêts.

Cette action judiciaire est déclenchée après une interview du prévenu qui accusait les deux plaignants de fraude. En effet dans la livraison du quotidien « Le Soleil » du 28 juillet dernier et celle de Wal Fadjri du lendemain, le vice-président du groupe Global voice qui accordait des interviews aux confrères a expliqué qu’« en Guinée, dans le cadre de la lutte contre la fraude, Global voice aurait déconnecté plus de 25 000 lignes frauduleuses dont la moitié, soit 12 500, était opérée par Orange Guinée, filiale de Sonatel ». Les responsables des deux sociétés contestent ces allégations. Ils ont précisé que les numéros frauduleux n’ont jamais été utilisés par Orange Guinée mais par des individus qui les mettent dans des sim box pour détourner le trafic international destiné à Orange Guinée. Orange Guinée est bien une victime des agissements de ces individus. Le prévenu disait sur ces sim box qu’ils étaient installés par Orange pour frauder en Guinée.

À signaler que lors de la signification de la citation correctionnelle par l’huissier, Serigne Ben Niang, après avoir pris connaissance de l’acte, a refusé de le prendre au motif qu’il n’était pas à son bureau. Par la suite, sa secrétaire a également refusé de le prendre au motif que ce dernier était au repos.

L’huissier commis par l’avocat des plaignants, Me Leïty Ndiaye, l’a alors servi à la préfecture de Dakar, conformément aux dispositions du Code de procédure civile. Ce qui équivaut à une remise à Serigne Ben Niang.

Makhaly Ndiack Ndoye

(Source : L’Observateur, 16 septembre 2010)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)