twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Pourquoi la télé "Canal-Info" n’émet plus ?

jeudi 30 juillet 2009

Ceux qui avaient l’habitude de regarder "Canal Info News" se posent sûrement des questions sur ce qui explique l’arrêt d’émission de la chaîne constatée depuis samedi 25 juillet. Quand le directeur de ladite télévision évoque un problème technique, d’autres sources révèlent de sérieuses difficultés administratives voire financières.

Fidèle à son style, Vieux Aïdara, directeur général de la télévision privée, "Canal Info News" ne fait pas dans la dentelle pour répondre à ses supposés détracteurs qui profitent, selon lui, de toutes les occasions pour raconter des "mensonges" sur lui et sur le financement de sa chaîne.

Cette fois-ci, il s’insurge contre les "supputations" nées de l’arrêt de l’émission de sa chaîne en hertzienne à Dakar. Depuis le samedi 25 juillet dernier, "la première chaine africaine d’informations en continu", comme il n’est plus captée dans la capitale sénégalaise.

Ce dysfonctionnement s’explique, selon Vieux Aïdara, par un problème technique au niveau de l’émetteur de Dakar. “Je suis en train de le remplacer et dans dix jours, la situation reviendra à la normale”, a-t-il promis.

"Canal Info News" ne diffuse plus en hertzienne, mais au niveau de la rédaction, le travail se déroule normalement. Le Dg de "Canal Info News" explique : “la diffusion sur satellite continue et par conséquent, nous sommes captés sur Tv d’Orange et dans les régions”.

Toutefois, des sources dignes de foi et très au fait de ce qui se passe au niveau de l’immeuble La Rotonde, siège de la chaîne, avancent des raisons d’ordre administratif voire financier.

Ainsi, nous signale un des travailleurs de la boîte, "c’est Vieux Aïdara lui-même qui a éteint l’émetteur sans donner la moindre raison à nous employés.

Par conséquent, "le prétexte de problème technique est fallacieux", selon la même source qui préfère garder l’anonymat.

Des indiscrétions assimilent cet arrêt à de très sérieux problèmes financiers. En effet, selon l’hebdomadaire "Le Témoin" dans son édition de ce mercredi 29 juillet 2009, "les dignitaires du régime qui financeraient la chaîne depuis son démarrage auraient décidé de ne plus le faire."

L’insulte à la bouche, le patron de Canal Info News déclare que "ceux qui parlent de problèmes financiers et de décisions venues d’en haut auront honte dans une dizaine de jours quand la chaîne sera à nouveau disponible en clair à Dakar."

(Source : Nettali, 30 juillet 2009)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)