twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Pour recouvrer leur argent : Les prestataires de Wari saisissent le procureur de la République et réclament 2 milliards à Kabirou Mbodje

jeudi 23 septembre 2021

Face à la presse, ce jeudi 23 septembre 2021, le Collectif des prestataires de Wari a annoncé sa ferme volonté de recouvrer son argent bloqué par Kabirou Mbodje, le directeur général de ladite structure. À cet effet, ledit collectif a déposé une plainte auprès du procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye.

Selon le représentant dudit collectif, El Hadji Diallo, Kabirou Mbodje a bloqué leur argent à travers sa plateforme Wari. "Nous sommes aujourd’hui venus au Palais de justice pour déposer une plainte auprès du procureur de la République. Et ceci consiste en la deuxième phase de notre plan d’action. Lors de la première phase, nous avons essayé de rencontrer la direction de Wari sans succès. La direction ne veut ni recevoir nos courriers, encore moins nous recevoir en personne. Ce qui constitue une violation flagrante des conditions de vente que la structure avait établies", a dénoncé le représentant des prestataires de Wari.

Conscient des difficultés financières que rencontre Wari, M. Diallo précise qu’il n’y a aucun lien de subordination qui les lie à Wari. Il reproche au groupe Wari d’avoir violé les conditions établies avec les prestataires qui disent clairement dans les article 16 et 20 que le compte de tout prestataire devait être récupérable à tout moment.

Dans le cadre d’un autre plan d’action, il compte également saisir la BCEAO, le ministre en charge des finances et l’Uemoa. À en croire, El Hadji Diallo, le collectif va saisir également l’Ambassade de France pour porter l’affaire devant les cours et tribunaux français. "À ce niveau, nous allons réclamer notre dû, mais également une réparation du préjudice que nous avons subi qui tourne autour de 2 milliards pour plus de 2. 800 prestataires sénégalais et plus de 18.000 à travers le continent africain", a-t-il conclu...

(Source : Dakar Actu, 23 septembre 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)