twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Pour lutter contre la pornographie enfantine sur le net : L’Etat opte pour la sensibilisation et le marketing social

jeudi 11 novembre 2010

L’Etat ira bientôt à l’assaut des dangers du Net liés à la pornographie enfantine. Lors du vote du budget de son ministère, Fatou Blondin Ndiaye Diop a annoncé une campagne de sensibilisation et de marketing social en direction des parents et des opérateurs.

Le ministère des Technologies de l’information et de la communication s’apprête à initier une campagne d’information sur les dangers des Tic. Avant-hier, face aux députés pour l’examen du budget de son département, le ministre Fatou Blondin Ndiaye Diop a annoncé un plan de sensibilisation et de marketing social. Car, a-t-elle soutenu, ‘nous ne maîtrisons pas les conséquences qui découlent de l’utilisation des Tic’. C’était en réponse à la question du député Ndèye Fatou Touré du Mouvement Tekki qui se demandait si l’Etat a les moyens de faire face aux ordures pornographies enfantines diffusées à travers le Net.

Pour faire face aux méfaits des Tic, le ministre cible les parents et les opérateurs pour faire passer le message. ‘Nous allons sensibiliser les parents et mettre les opérateurs face à leur responsabilité’, indique Fatou Blondin Ndiaye Diop. Elle compte dire à ces populations que ‘ce que les Tic nous apportent, est quelque chose de très utile qui peut améliorer des choses, mais il y a des dangers et ces dangers, les voilà’. Selon le ministre des Tic, il faut adapter l’outil informatique à nos réalités sociales et à nos mœurs.

Cette campagne vient en appoint à la loi sur la cybercriminalité votée en janvier 2008 et la création de nouvelles sanctions pénales en cours pour l’aménagement de la procédure pénale actuelle. Ndèye Fatou Touré qui a soulevé la question, estime que ‘ce phénomène est aujourd’hui plus craint dans l’utilisation des Tic et il n’y a aucun contrôle de l’Etat sur tout ce qui est servi aux enfants à travers internet’. Elle se demande si l’autorité exécutive a les moyens de bloquer les informations relatives à la pornographie.

La question de l’exonération du matériel informatique destiné aux écoles et aux collectivités locales a été maintes fois posée au ministre des Technologies de l’information et de la communication. Mais la réponse est venue du ministre du Budget qui est resté intransigeant sur la suite à donner à cette demande. La raison, dit-il, ‘nous retrouvons parfois certains ordinateurs exonérés sur le marché’.

Le budget du ministère des Technologies de l’information et de la communication, créé récemment, a été adopté à l’unanimité. Il a été arrêté à la somme de 487 millions 677 mille francs pour l’exercice 2011. Les élus ont relevé la faiblesse du budget de ce département.

Fatou K. Sène

(Source : Wal Fadjri, 11 novembre 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)