twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Pour la première fois, l’Asecna et ses partenaires vont offrir des services de navigation par satellite

vendredi 18 septembre 2020

L’Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) a initié la diffusion d’un signal SBAS (Satellite-Based Augmentation System) sur l’Afrique et l’Océan Indien, fournissant ainsi le premier service SBAS ouvert sur cette partie du globe via le satellite NIGCOMSAT-1R, géré et exploité par Nigerian Communications Satellite Ltd sous l’autorité du Ministère fédéral des Communications et de l’Economie numérique du Nigeria.

Ce premier service ouvert est disponible dans le cadre du programme « SBAS pour l’Afrique et l’Océan Indien » qui vise à fournir de manière autonome des services SBAS sur le continent, afin d’augmenter les performances de positionnement fournies par les constellations de navigation par satellite GPS et Galileo.

« Grâce à une précision, ramenée à l’ordre du mètre, et à l’amélioration de l’intégrité, de la disponibilité et de la continuité des applications liées à la sécurité, ces services SBAS amélioreront la sécurité et l’efficacité des vols en Afrique. Ils bénéficieront également à de nombreux domaines économiques, comme au transport maritime, ferroviaire et terrestre et à des applications grand public, favorisant la sécurité des usagers, l’efficacité économique et le développement durable », expliquent l’Asecna et ses partenaires dans un communiqué.

Le service ouvert qui a été émis vise essentiellement à réaliser des essais techniques et à entreprendre, en collaboration avec les compagnies aériennes partenaires, des démonstrations sur le terrain pour les avions et les hélicoptères, afin de démontrer les bénéfices des futurs services SBAS de sauvegarde de la vie humaine, sont attendues à partir de 2024. Il comprendra également des services de positionnement précis (PPP) et d’alerte pour les populations, dont les performances seront prouvées par d’autres démonstrations sur le terrain.

Jephté Tchemedie

(Source : Digital Business Africa, 18 septembre 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 141 900 abonnés Internet

  • 12 848 086 abonnés 2G+3G+4G (97,77%)
    • 2G : 27,55%
    • 3G : 46,81%
    • 4G : 25,65%
  • 163 820 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 126 486 clés et box Internet (0,96%)
  • 3 508 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,27%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 540

- Taux de pénétration des services Internet : 81,08%

(ARTP, 30 juin 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 216 286 abonnés
- 175 400 résidentiels (81,10%)
- 40 886 professionnels (18,90%)
- Taux de pénétration : 1,33%

(ARTP, 30 juin 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 17 728 844 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)