twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Pour faire échec à la taxe « Rutel » : Les populations invitées à boycotter Orange, Tigo et Expresso vendredi prochain

mercredi 4 février 2009

Les consommateurs ne comptent pas baisser les bras face à l’augmentation de 2 % qui a été instaurée par la loi 2008-46 du 3 septembre 2008 portant création de la Redevance d’utilisation des télécommunications (Rutel) et qui est applicable depuis le 1er février. En conférence de presse hier, l’Ascosen, l’Uncs et leurs partenaires ont invité les consommateurs à boycotter tous les services de télécommunications la journée du vendredi.

En guise de riposte face à l’augmentation de 2 % sur l’utilisation des télécommunications, les associations de consommateurs demandent à la population de boycotter les agences de télécommunications, les boutiques, d’arrêter toute opération de paiement de facture de télécommunications, d’abonnement, d’achat et de partage de crédit durant la journée du vendredi. De même, ces associations demandent aux consommateurs d’éteindre leurs portables de 13 h à 15 h. Ainsi, un texte de 160 caractères et un mailing seront envoyés à certains qui se chargeront de le faire suivre à leurs connaissances. Cette mesure est effective depuis hier. Quid des conséquences que ces actions peuvent engendrer chez les consommateurs ? Les associations consuméristes soutiennent que ‘cela fera perdre, rien qu’à la Sonatel qui est grosse boite, plus d’un milliard pour cette journée’.

A en croire Momar Ndao, l’Etat a failli à sa mission première qui est de protéger le pouvoir d’achat des Sénégalais et de veiller au respect de ses engagements. ‘Il a décidé, lui-même, d’achever le consommateur déjà totalement fatigué, en passant par les opérateurs de télécommunications’ soutient-il. Sur la même lancée, les consuméristes estiment qu’en instaurant cette augmentation sur plus de 5 millions d’usagers de téléphones et plusieurs autres milliers bénéficiaires des télécommunications résidant au Sénégal et au vu des chiffres d’affaires des opérateurs déjà opérationnels, sans compter le chiffre d’affaires du nouvel opérateur, l’Etat va récupérer au minimum 33 millions 336 mille 713 par jour. Soit plus de 12 milliards de francs sur le dos des consommateurs.

S’associant à cette journée de boycott, Jacques Habib Sy, président de Transparency International s’est inscrit sur le même registre. Pour lui, il est du rôle de l’Etat de garantir l’accès aux télécommunications même pour les zones les plus reculées. Et Jacques Habib Sy d’ajouter :’ trop de taxe tue l’économie et partout c’est la même clameur qui s’élève de la foule. C’est le désarroi total avec cette cherté des denrées. Donc, l’Etat devrait être plus humain par rapport à sa politique commerciale car il taxe sur une taxe déjà existante, ce qui fait qu’il est en contradiction avec les consommateurs’.

Les femmes comptent jouer pleinement leur rôle dans le mouvement. Selon la présidente des femmes de l’Ascosen, Ndeye Sagar Tall, le téléphone est un service universel, donc son accès est ouvert à tous. ‘En se retrouvant taxée à nouveau avec les 18 % sur les factures d’électricité, il faut dire que c’est excessif. J’invite les femmes à suivre massivement ce mot d’ordre’.Au courant de la conférence, les associations de consommateurs présentes se sont indignées de l’acte posé par Me Massokhna Kane, président de Sos Consommateurs qui a traduit en justice Jean Pierre Dieng, président de l’Uncs pour diffamation. Ce dernier n’a pu assister à la rencontre. Pour Momar Ndao, ’c’est une chose inamicale et inacceptable entre associations de consommateurs’, conclut-il.

Momar Cissé

(Source : Wal Fadjri, 4 février 2009)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)