twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Pour doper la productivite dans l’agriculture, l’elevage et la sante par les TIC : L’ARTP appuie à hauteur de 500 millions

mardi 5 novembre 2013

Abdou Lô, directeur général de l’ARTP (Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes) à procédé au lancement du grand prix pour l’innovation dans les TICs, en vue de transformer l’agriculture, l’élevage et la santé à travers les Tics. La cérémonie a eu lieu ce lundi 4 novembre à Dakar.

Abdou Lô, directeur général de l’ARTP (Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes), à procédé ce lundi 4 novembre à Dakar, au lancement grand prix pour l’innovation des TICs (Technologies de l’Information et de la communication) en vue de transformer l’agriculture, l’élevage et la santé par les Tics.

Ce concours est ouvert à tous les développeurs et jeunes entrepreneurs sénégalais notamment les étudiants des Universités, Instituts de formation et chercheurs du pays qui évoluent dans les Tic et qui sont aptes à proposer des applications s’appuyant sur des réseaux de téléphonie mobiles.

L’idée est de permettre de renforcer les capacités des agriculteurs, éleveurs, et corps soignants grâce aux Tics pour une meilleure optimisation des rendements dans les secteurs précités.

L’agriculture et l’élevage, deux secteurs importants dans l’économie sénégalaise occupent plus de 70% de la population active et contribuent ainsi respectivement à hauteur de 20% et 33% du PIB (Produit Intérieur Bruite). Toutefois, ces secteurs connaissent des insuffisances notoires qui ne cessent d’ « anéantir » considérablement tous les efforts entrepris dans ce sens.

Pour optimiser la productivité de ces secteurs, l’Artp a choisi le CTIC/Dakar (Incubateur des Entreprises TIC du Sénégal) pour piloter un important programme d’innovation par les Tics dans les secteurs précités et ce par le canal du FDSUT (Fonds de développement du Service Universel des Télécommunications).

Selon, Abou Lô, directeur général de l’Artp « il ne s’agit pas simplement de définir et de réfléchir à de belles applications mais il faut les mettre à exécution sur le marché.

Et ça c’est le rôle du CTIC/Dakar qui a réussi à accompagner les entreprises TIC, Technologies de l’Information et de la Communication, ainsi que les porteurs de projets, dans leurs phases de création, de développement et de croissance. Voila pourquoi nous avons signé un protocole d’accord pour une durée de trois ans à hauteur de 500 millions. Nous avons mis115 millions à leur disposition pour cette année ».

Justifiant le choix porté sur les secteurs précités, Ali Koto Ndiaye déclare : « Des difficultés sont notées dans ces trois secteurs, poumons de la croissance économique et nous avons estimé que par le biais des Tic, les développeurs, techniciens et les experts seraient à même de produire des logiciels voire des applications qui permettraient aux acteurs de la santé, de l’agriculture et de l’élevage à combler ces vides ».

« En choisissant les jeunes nous avons voulons d’abord juguler cette problématique et ensuite accompagner la politique du gouvernement dans sa création massive d’emplois », a conclu le patron du FDSUT

Pour Omar Cissé, directeur général du CTIC « Nous sommes prêt à accompagner l’Etat dans le développement, la réorientation et la diversification des Tics dans les secteurs porteurs de croissance économique ».

Jean-Pierre Malou

(Source : Sud Quotidien, 5 novembre 2013)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)