twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Politisation des nominations à la tête de l’ARTP : L’Asutic tacle Abou Abel Thiam

vendredi 20 mai 2016

Le président de l’Association sénégalaise des utilisateurs des Tics (Asutic), Ndiaga Guèye, est contre les nominations politiques à la tête des agences stratégiques. À l’Ejicom où il animait une conférence publique sur les télécoms et la régulation, il a cité l’exemple d’Abou Abel Thiam qui a été nommé à la tête du Conseil de régulation de l’ARTP alors qu’il n’a pas l’expérience requise.

“Le président du Conseil de régulation de l’Artp, Abou Abel Thiam n’a aucune expérience, ni sur le plan technique, ni sur le plan juridique, financier et économique dans le domaine des Tics’’. Cette charge est du président de l’Association sénégalaise des utilisateurs des Tics (Asutic), Ndiaga Guèye. Ce dernier s’exprimait avant-hier, lors d’une conférence publique axée sur le thème ‘’Télécoms et Régulation’’ à l’École supérieure de journalisme des métiers de l’internet et de la communication (Ejicom). Pour M. Guèye, la nomination d’Abou Abel Thiam à ce poste n’est que politique.

Pourtant, dit-il, la loi du 24 février 2011 portant code de régulation des télécommunications est très claire sur cette question. Cette loi stipule que ‘’les membres du conseil de régulation doivent être nommés par appel à candidature. Après nomination, ils sont inamovibles pour 7 ans. Et doivent avoir une expérience avérée tant sur le plan technique économique, juridique et financier que dans les domaines des technologies de l’information et de la communication’’. ‘’La loi est là mais l’autorité qui doit la respecter la foule au pied’’, fustige Ndiaga Guèye.

Par ailleurs, à cause de ces choix politiques, le président de l’Asutic constate qu’il y a une instabilité à la Direction générale de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes. La preuve en trois, souligne-t-il : ‘’Il y a eu trois directeurs à l’Artp pour une autorité aussi stratégique et attractive pour le développement de notre pays.’’ ‘’Tous ceux qui sont nommés comme Directeur ont des proximités avec le pouvoir en place’’, fait-il savoir.

Il rappelle ‘’qu’en 2012, le régime avait fait un appel à candidature pour changer les membres du Conseil de régulation’’. Plus de 600 personnes avaient postulé pour être membre du conseil qui doit être au nombre de 7. ‘’Après l’appel à candidature, nous avons eu la surprise de voir un journaliste, qui était enseignant d’abord avant de se reconvertir en journaliste et se dit maintenant expert en télécommunication, nommé président du Conseil de régulation de l’Artp. Il n’a aucune expertise ni sur le plan technique ni sur le plan juridique, financier et économique dans les domaines des Tics’’, dénonce le président de l’Asutic.

Des explications de Ndiaga Guèye, il ressort que l’Artp collecte des milliards auprès des opérateurs. ‘’C’est pour avoir un œil sur cette manne financière que le gouvernement nomme toujours un homme de confiance pour gérer l’argent de l’Artp’’, a-t-il ajouté.

Mbery Faye

(Source : L’Enquête, 20 mai 2016)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)