twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Plus que 50 km de fibre optique à déployer en juin pour achever la liaison du Congo au Gabon

mardi 7 juin 2016

Au cours d’une conférence de presse organisée le 3 juin 2016, le coordonnateur du projet Central African Backbone (Cab), Yvon Jean Didier Miehakanda, a fait le point sur l’état d’avancement du chantier de déploiement de la fibre optique entre le Congo et le Gabon.

Débutés en juin 2015, avec un objectif de 504 km d’infrastructures à installer pour relier les deux pays, les travaux devraient prendre fin bientôt, le coordonnateur ayant révélé qu’il ne reste plus que 50 km à dérouler au cours de ce mois de juin pour achever le tronçon haut débit. D’après ses explications, la pose de la fibre optique, depuis la ville de Pointe-Noire au Congo, en passant par Dolisie, Makabana, Mossendjo pour atteindre finalement le Gabon, est réalisée à 90%.

Les ingénieurs de la société chinoise Huawei, responsable du chantier, sont dans les temps. Ils ont déjà réussi à poser 454 km de fibre optique pendant 11 mois. C’est donc la dernière ligne droite pour remplir leur contrat de pose de 504 Km de fibre optique en 12 mois. Une fois le déploiement de la fibre optique achevé, l’installation d’équipements télécoms suivra pour rendre opérationnel le réseau. Miehakanda, dont les propos sont rapportés par adiac-congo.com, explique qu’ « on aurait bien voulu que les équipements de télécom soient posés en même temps, mais il y a eu quelques difficultés de financement qui ont fait qu’on n’a pas pu commander le matériel ». Le problème a été résolu en mai dernier à travers un prêt de 52,4 millions d’euros accordé au Congo par la Banque Africaine de développement (BAD).

Un appel d’offres pour la fourniture des équipements télécoms nécessaires a déjà été lancé. Les travaux pour leur installation devraient commencer dans deux semaines. Lee coordonnateur souhaite qu’ils soient achevés dans deux mois afin que le tronçon de fibre optique soit pleinement opérationnel. Un appel d’offres international sera ensuite lancé d’ici la fin de l’année pour recruter un opérateur qui se chargera de la gestion et de la commercialisation de l’accès à l’infrastructure haut débit.

(Source : Agence Ecofin, 7 juin 2016)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)