twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Plainte d’Orange Sénégal et Guinée contre le le Vice-président de Global Voice : Le bras de fer se poursuit au Tribunal correctionnel de Dakar

mardi 3 août 2010

La Société nationale des télécommunications (Sonatel) joint l’acte à la parole. Après avoir promis une plainte en diffamation contre le Vice-président de Global Voice, Serigne Ben Niang, elle vient effectivement d’engager une procédure judiciaire contre ce dernier, au tribunal correctionnel de Dakar.

L’information est confirmée de sources proches de la Direction de la communication de la Sonatel où l’on estime que Serigne Ben Niang a tenu des propos injurieux à l’endroit de la Sonatel en la qualifiant de « voleur qui crie au voleur », dans les colonnes du quotidien sénégalais Wal Fadjiri.

Parallèlement à cette procédure, on annonce aussi une saisine de la justice sénégalaise par Orange Guinée qui s’estime aussi diffamée par les propos de Serigne Ben Niang.

Une double plainte qui ne semble pas émouvoir le Vice-Président de Global Voice. « J’en prends acte. Je n’ai aucunement peur de ce que la Sonatel dit ou fait, le moment venu, on verra », a déclaré Serigne Ben Niang, contacté pour recueillir sa réaction suite à cette double plainte.

Le ton monte entre Global Voice et la Sonatel depuis que le Président Wade a signé le 28 mai dernier le décret n°2010-632, instituant un système de contrôle et de la tarification des communications téléphoniques internationales entrantes. Les syndicalistes et cadres de la Sonatel enfourchent la même trompette, pour dénoncer un contrat qui risque de « tuer » le secteur des télécommunications, alors que Global Voice devrait encaisser chaque année plus de 10 milliards de francs Cfa.

Serigne Ben Niang a réfuté les arguments de la Sonatel, avançant que le système mis en place va annihiler la fraude sur les appels internationaux et permettre à l’Etat du Sénégal d’engranger dans ses caisses au moins 5 milliards par année.

(Source : Nettali, 3 août 2010)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)