twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Plaidoyer pour une utilisation "juste’’ et "correcte’’ des TIC

jeudi 19 septembre 2013

Internet society au Sénégal, (ISOC), une plate forme de communication autour des enjeux de l’internet, par la voix de son président, Alex Corenthin, a lancé, jeudi, à Dakar, un plaidoyer envers l’Etat du Sénégal pour une utilisation correcte, juste et durable des technologies de l’information et de la communication (TIC).

M. Corenthin intervenait, à l’occasion d’un forum national sur la gouvernance de l’internet, avec comme sous-thème ‘’ le Sénégal dans l’économie numérique : forces et faiblesses’’.

‘’ISOC œuvre aussi à aider la communauté à mieux s’approprier l’internet, en aidant à son développement pour le bien de l’utilisateur final’’, a-t- il souligné avant de préciser que le forum en est à sa troisième édition.

Il s’agit, selon lui, de rassembler tous ceux qui sont intéressés par cela, pour discuter sur tous les problèmes que rencontrent les Sénégalais vis-à-vis de l’internet et proposer ainsi des solutions pour les résoudre.

‘’A l’issue des discussions, nous allons produire un document que nous allons mettre à la disposition de l’Etat du Sénégal’’, a dit le président d’ISOC, avant de s’interroger sur la cible et les moyens à mettre en œuvre pour atteindre ces objectifs.

L’ensemble des informations seront collectées et mises à la disposition du public, avec à la clé la publication d’un document sur le Web.

‘’Partant de là, les autorités sauront qu’il existe des gens qui sont habilités à mettre en œuvre la politique numérique, et c’est à eux de prendre des décisions’’, a expliqué Alex Corenthin.

Néanmoins, après avoir reconnu que le pays dispose d’un potentiel infrastructurel et de ressources humaines de qualité en la matière, ainsi que d’un secteur de télécommunications très dynamique, le président de l’ISOC a relevé des faiblesses, notamment l’apport de valeur ajoutée dans l’économie nationale.

‘’Pourquoi nous ne possédons pas de richesses, créer de la valeur ajoutée dans notre économie nationale alors que nous sommes les meilleurs au niveau africain ?’’, s’est demandé M. Corenthin.

D’après lui, la contrainte fondamentale se situe au niveau de la réglementation du secteur. ‘’Nous sommes dans une situation de monopole, car il existe un seul opérateur en internet’’, a-t-il déploré.

Il a également relevé un manque de stratégies de la part de l’Etat pour créer réellement cette économie numérique, car il est le premier investisseur. ‘’L’Etat doit créer des sociétés, de la valeur ajoutée pour que les autres viennent le rejoindre’’, a-t-il suggéré.

Pour ce faire, il l’a invité à se concerter avec les acteurs, parce qu’il ne peut décider pour les autres.

‘’Si l’Etat compte mettre en place des lois concernant l’économie numérique, il doit associer tout le monde comme la presse en ligne, qui est un acteur, les développeurs de services en valeur ajoutée, les jeux en ligne, entre autres’’, a encore suggéré le président d’ISOC/Sénégal.

Selon lui, il doit être à l’écoute des acteurs, les doter de ressources nécessaires afin qu’ils puissent démarrer leurs activités. ‘’L’Etat doit prendre des risques pour créer de la valeur ajoutée dans l’économie nationale’’, a insisté Alex Corenthin.

Plusieurs sociétés du secteur des télécommunications étaient représentées à ce forum dont la clôture est prévue dans l’après-midi.

(Source : APS, 19 septembre 2013)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)