twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Pkumel Fm, la voix des Mancagne pour la paix s’élève depuis Goudomp

mardi 2 octobre 2007

Le paysage médiatique de la Casamance vient de s’enrichir d’une nouvelle radio, Pkumel Fm. Scotchée sur la 106.00 à Goudomp, cette radio communautaire portera la voix de la communauté Mancagne. Si l’infrastructure n’a pas encore été officiellement inaugurée, les programmes ont cependant démarré à Pkumel Fm.

Ce projet, fruit de plusieurs années d’efforts est le symbole du dynamisme de cette minorité ethnique en Casamance. Un groupe qui veut joindre sa voix à l’effort de paix dans cette partie méridionale du Sénégal où la stabilité se fait encore désirer. La première mission de Pkumel Fm est cependant de faire la promotion de la culture Mancagne. C’est ce qui justifie d’ailleurs son nom qui fait référence à cette association mise en place vers les années 1990 par la communauté Mancagne pour survivre dans une région où Diola, Mandingue et Peulh dominent.

Une des premières batailles remportées par l’association Pkumel a été la codification de la langue Mancagne. Un projet adossé à une vaste campagne d’alphabétisation, mais aussi, de lutte contre les Ist/Sida. Ce combat a d’ailleurs fini de fonder la bonne réputation de Pkumel. Structurée, dynamique ambitieuse et engagée, l’association pouvait dès lors s’attaquer à d’autres défis, comme l’installation d’une radio communautaire. Un projet ambitieux dans la réalisation duquel elle sera soutenue et accompagnée par World Education. C’est cette Ong qui aidera d’ailleurs à la matérialisation de cette ambition grâce un financement de l’ambassade de Grande-Bretagne.

Aujourd’hui, ce qui était considéré jusque-là comme un rêve vient de se réaliser. Car, depuis dimanche dernier, Pkumel Fm s’est invité sur le bouquet des radios, communautaires notamment. Un événement historique qui a donné droit à une grande manifestation qui a eu lieu à Goudomp, siège de Pkumel Fm. A Cette radio qui sera un instrument de promotion de la langue et de la culture de cette communauté originaire de la Guinée-Bissau, il est également assigné d’autres missions. Lesquelles tournent autour de la paix et du développement de la Casamance. C’est la révélation faite par le président de l’association Pkumel.

Si l’on en croit Dominique Campal, "s’il est vrai que nous sommes à la base de la mise en place de cette radio, mais, Pkumel Fm ne sera pas seulement pour les Mancagne. Elle sera aussi un cadre d’expression pour les autres ethnies, un instrument au service de l’intégration, mais aussi un outil de contribution à la paix et au développement de la Casamance". Un objectif qui cadre parfaitement avec l’effet recherché par World Education à travers son programme de mise en place d’un réseau de radios communautaires. Il s’agit à travers ces initiatives de permettre aux populations des zones dans lesquelles ces instruments sont installés de pouvoir discuter d’abord d’actions de développement, des questions de santé, d’environnement, d’agriculture.

D’autre part, les leaders d’opinion trouveront ici, de l’avis d’Abdou Sarr, directeur de World Education, "un cadre pour cogiter sur les voies et moyens de consolider la paix, mais aussi pour lancer des messages en faveur du pardon et de la réconciliation". Un créneau dans lequel s’inscrit désormais la communauté Mancagne à travers Pkumel Fm. La noblesse et l’importance de la mission font que World Education, après avoir installé six radios communautaires en Casamance recherche encore des partenaires pour le financement d’autres radios. Un maillage du territorial qui donnera ainsi des opportunités aux populations pour sortir de l’ornière.

Mamadou Papo MANE

(Source : Wal Fadjri, 2 octobre 2007)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)