twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Piratage des comptes facebook de Cheikh Amar et Yérim Sow, les dessous d’une arnaque

vendredi 10 mai 2013

Un jeune informaticien du nom de El Hadj Assane Demba, la vingtaine, a piraté les comptes ‘’Faccebook’’ du magnat de l’hôtel Yérim Sow et du patron de TSE Cheikh Amar et de son assistante. Il a, par la suite, tenté d’arnaquer l’ex-maire libéral de Fass, Colobane et Gueule-Tapée, Adama Bâ. Se faisant passer pour le célèbre milliardaire Cheikh Amar, le jeune informaticien a proposé à Adama Bâ le poste de Directeur général d’un Call center implanté à Casablanca, avec un salaire mensuel de 19.000 dirhams équivalent à 1. 750.000 FCfa, selon le journal EnQuête.

En chômage depuis la défaite du régime libéral, Adama Bâ ne s’est pas fait prier pour accepter la proposition et envoyer au faux Cheikh Amar son CV par courriel. Pour mieux ferrer sa victime, El Hadj Assane Demba demande à Adama Bâ d’envoyer également une copie du CV au PDG dudit groupe, en l’occurrence Yérim Sow.

Le faux Cheikh Amar a même proposé d’acheter le véhicule de marque Ford Explorer de l’ex-maire à 15 millions pour le compte de l’une de ses maîtresses. Ce qu’Adama Ba a accepté sans hésitation d’autant que l’escroc, Assane Demba, lui a fait croire qu’il allait mettre à sa disposition une voiture de fonction. Il faut dire que toute cette transaction s’est faite sur ‘’Facebook’’.

Heureusement, l’ex-maire, Adama Bâ l’a échappé belle. Ce, grâce à la géolocalisation de l’escroc. Assane Demba, qui se faisait passer pour Cheikh Amar et Yérim Sow, a été arrêté chez lui à Hann Mariste par les éléments du Groupe de Recherches et d’Interpellations (GRI) de la DIC. Le jeune informaticien a été déféré au parquet puis inculpé pour les faits d’usurpations d’identité frauduleuse dans un système informatique, de tentative d’escroquerie et d’escroquerie. D’après la déposition de sa mère faite devant les enquêteurs de la DIC, son fils a travaillé dans un centre d’appel implanté au Maroc pendant 3 mois, avant de se rendre à Dubaï.

Boubacar Sadio

(Source : Leral, 10 mai 2013)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)