twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Petite enfance : Initialisation et familiarisation des tout-petits aux TI

jeudi 23 octobre 2014

Des acteurs de la petite enfance ont échangé sur l’introduction de la technologie numérique dans les activités des cases des tout-petits et des écoles maternelles.

« L’heure n’est plus à la démonstration de la pertinence de l’introduction des Tic dans l’éducation, encore moins de son importance dans le dispositif d’apprentissage », a d’emblée déclaré Thérèse Faye Diouf, directrice de l’Agence nationale de la petite enfance et de la case des tout-petits (Anpectp). Ces propos ont été tenus lors de l’atelier de partage du rapport 2014 du programme Waterford early learning. Dans ce cadre, un dosage entre éducation classique et apports numériques sera effectué.

Cinq nouveaux sites seront ainsi équipés en matériels informatiques d’ici la fin de l’année et 10 autres le seront en 2015. « A cet égard, je voudrais exhorter les éducateurs et les professionnels de l’éducation à considérer ce puissant outil comme un amplificateur du potentiel des petits enfants », a fait savoir Mme Diouf. De même, elle a lancé un appel aux partenaires techniques et financiers ainsi qu’aux collectivités locales pour soutenir l’Anpectp dans la formation et l’équipement en matériels informatiques afin de démocratiser davantage l’accès aux Tic dans les zones défavorisées.

Mohamed Adama Thiam, responsable de la cellule Tic et du système d’information, a indiqué que le programme Waterford est présentement exécuté dans 4 régions du pays : Dakar, Diourbel, Fatick et Matam.

Cependant, des contraintes ont été relevées, notamment la difficulté des structures de petite enfance à bénéficier d’un nombre suffisant d’équipements du fait de la cherté de l’outil informatique.

Anta Dame Mbengue

(Source : Le Soleil, 23 octobre 2014)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)