twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Perturbation sur le réseau Sonatel du jeudi dernier : Cheikh Tidiane Mbaye fait son mea culpa et assène ses vérités à l’Artp

mardi 10 août 2010

Le Directeur général de la Sonatel a été auditionné hier durant trois tours d’horloge par la commission ad hoc du Sénat. Au sortir de son face-à-face avec les sénateurs, Cheikh Tidiane Mbaye a présenté ses excuses suite aux perturbations sur le réseau mobile, internet et les communications du trafic international. Aussi, signale-t-il, « si l’Artp avait demandé les informations que l’on a remises au Sénat, Global Voice ne serait pas là ».

Dans le cadre de l’arrivée de Global Voice au Sénégal qui a suscité moult commentaires, le Directeur de la Sonatel a été auditionné par la commission ad hoc du Sénat. A l’ordre du jour des discussions entre Cheikh Tidiane Mbaye et les parlementaires de la Chambre haute : Global Voice, les licences Sentel et Sudatel. Pour ce qui est de l’attribution des licences, le boss de la Sonatel déclare : « nous avons donné notre point de vue qui était très court parce que les attributions des licences Sentel et Sudatel ne nous concernent pas. En plus, ce sont des concurrents que nous avons accueillis et la Sonatel ne craint pas la concurrence ».

Sur le dossier Global Voice, le Dg de la Sonatel n’a pas voulu trop s’épancher devant les journalistes. D’autant plus que, déclare-t-il, : « je me suis déjà exprimé, il y a quelques semaines, pour dire que c’est une affaire qui est en cours ». Mais, ajoute-t-il, « si l’Artp avait demandé les informations que l’on a remises au Sénat, Global Voice ne serait pas là ».

À la question de savoir si les Sénégalais sont obligés de subir les humeurs de la Sonatel, Cheikh Tidiane Mbaye tente de se justifier sans convaincre : « c’est une catastrophe. Ce qui s’est passé dans la journée du jeudi au vendredi dernier est quelque chose d’inadmissible et j’en profite pour présenter vraiment tous nos regrets à nos clients pour les désagréments qu’ils ont subis ». Tenant vaille que vaille à couvrir ses agents, il soutient que « le personnel de la société est aujourd’hui désemparé et il est très inquiet. Le personnel a commis l’erreur de ne pas relever des dérangements ». Selon Cheikh Tidiane Mbaye, l’inquiétude, c’est l’arrivée de Global Voice car, dit-il, « le contrôle des appels internationaux est une menace pour l’entreprise. Les travailleurs sont désemparés mais il est inadmissible de croiser les bras et de laisser les désagréments se propageaient progressivement et de ne pas les relever. Quand je suis rentré, j’ai tenu une réunion avec les syndicalistes qui ont pris l’engagement que les techniciens chargés de la supervision ne croiseront jamais les bras, quelle que soit la situation. C’est une situation qui ne se reproduira plus ». Par ailleurs, le Directeur de la Sonatel a tenu à remettre les pendules à l’heure, au sujet de la mise en demeure que l’Agence de régulation des télécommunications et des postes du Sénégal (Artp) a adressée à la Sonatel : « il y a une mise en demeure que l’on a reçue. Et au moment où je la recevais, le service avait été déjà rétabli. La mise en demeure nous dit de rétablir le service et de faire un rapport d’incident qui est en cours ». Autrement dit, la Sonatel ne s’inquiète pas outre mesure après les graves perturbations constatées jeudi dernier sur son réseau mobile, internet et international.

Samba Thiam et Aminatou Diop

(Source : L’As, 10 août 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)