twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Perturbation des réseaux : l’ARPT veille au retour à la normale

mercredi 19 décembre 2012

L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARPT) veille sur les actions en cours pour un retour à la normale pour les services Internet et les communications vers l’international, perturbés pendant près de 24 heures, indique un communiqué parvenu à l’APS, mercredi soir.

‘’L’ARTP suit de très près l’évolution des actions entreprises par SONATEL en vue d’un rétablissement rapide du fonctionnement du réseau et prendra à cet effet, le cas échéant, toutes les mesures appropriées’’, rapporte la même source.

Le régulateur des télécoms a relevé que ‘’le 18 décembre, à partir de 22h30 et, le 19 décembre 2012, l’ARTP a noté des perturbations sur les services Internet et les communications téléphoniques destinées à l’International de l’opérateur SONATEL’’.

Sur la nature de l’incident, l’ARTP rapporte le constat effectué par l’opérateur historique de télécoms au Sénégal et qui lui a été transmis : ‘’La nature de l’incident porte sur un dysfonctionnement survenu sur le câble sous-marins SAT3/WASC’’.

Selon la même source, ‘’ce dysfonctionnement a causé une perte de 77% de la capacité Internet et 23% de la capacité des faisceaux internationaux, entraînant ainsi une forte perturbation du trafic Internet et du trafic voix destiné à l’international’’.

L’ARTP cite les actions réalisées par la SONATEL consistant à la mise en place d’un comité de crise de très haut niveau ; à la publication des communiqués dans plusieurs radios pour informer la clientèle ; aux travaux en cours pour réparer la coupure du câble SAT 3 WASC et à l’information continue à l’ARTP sur l’état d’avancement des travaux.

Pour sa part, l’ARTP a mené des actions et pris des mesures, dont le ‘’constat du dysfonctionnement et saisine de SONATEL pour un premier niveau d’information sur les causes du dommage’’.

Aussi le régulateur a-t-il donné des instructions à l’opérateur pour informer sa clientèle et lui a servi une ‘’lettre lui demandant de transmettre à l’Autorité, dans les meilleurs délais, un rapport d’incident sur le dysfonctionnement survenu ainsi que les mesures prises afin d’éviter à l’avenir de tels incidents’’.

(Source : APS, 19 décembre 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)